Nouveauté dans le monde de la formation en ligne : un bachelor européen certifié par l’Etat est désormais dispensé entièrement à distance. 

Le premier bachelor certifié par l’Etat et dispensé en totalité à distance vient d’être lancé par Openclassrooms. Si la plateforme n’en est pas à son coup d’essai (elle propose déjà de nombreuses formations en moins d’un an), c’est la première fois qu’un bachelor européen fait partie d’un tel programme.

Informatique et développement

Le site, spécialisé dans le développement et l’informatique, espère former 20 millions de personnes d’ici 2020. L’ouverture de ce bachelor, reconnu à travers toute l’Europe, est un véritable levier stratégique. Mais quelles différences entre formation en ligne et un bachelor classique ? Premièrement la durée des études. Le parcours d’Openclassroom ne dure qu’un an, contre trois dans les écoles privées. L’étudiant ne sera pas non plus laissé pour compte, puisqu’un mentor suivra sa progression en vision conférence.

Autre avantage considérable, le coût des études. Là où une formation bachelor classique peut facturer jusqu’à 10 000 euros l’année, cette formation en ligne coûte 3 600 euros pour 12 mois. « Le prix est un grand élément différenciant, notre bachelor est dix fois moins cher qu’en école privée », se félicite Pierre Dubuc, cofondateur d’Openclassromms, dans une interview aux Echos.

Plus de flexibilité, idéal pour les professionnels

Enfin, opter pour une formation en ligne offre une plus grande flexibilité dans l’enseignement. Les cours sont en effet accessibles 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Ce qui supprime les contraintes horaires et offre la possibilité de travailler soirs et weekends. Une telle formule, combinant flexibilité, études courtes et coût plus accessible, semble particulièrement adaptée à un public professionnel souhaitant se réorienter. Les étudiants, pour lesquels l’enjeu est de remplacer le cadre de l’établissement scolaire et les relations avec professeurs et camarades de classe, sont plus difficiles à cibler.

Cette problématique n’est pas ignorée par Openclassrooms, qui privilégie les professionnels. Il y a un an, la startup a signé un partenariat avec Pôle Emploi. Depuis, 35 000 personnes ont bénéficié d’une formation gratuite.