Selon les premières estimations du ministère, 887 681 candidats ont saisi en moyenne 7,9 vœux.

A l’issue de la première phase du processus de Parcoursup, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation estime que « 887 681 candidats ont formulé au moins un vœu pour cette session 2018 ». C’est 5,23 % de plus qu’en 2017. Ces chiffres restent provisoires et seront mis à jour.

Hausse en lien avec la démographique

Dans le détail, on retrouve les candidats ayant saisi leur vœux sont 666 002 élèves de terminales, 122 620 étudiants en réorientation et 99 059 « candidats dans une autre situation » (non scolarisés, inscrits à l’étranger, etc.). 

Le ministère précise que l’augmentation du nombre d’inscriptions correspond à « la hausse démographique que connaît actuellement l’enseignement supérieur ». En moyenne, chaque candidat à saisi 7,9 vœux, soit un total de plus de 7 millions de vœux formulés.

Parcoursup saturé mardi soir

Les futurs bacheliers ou étudiants en réorientation avaient jusqu’au 13 mars à 18 heures pour saisir un maximum de dix vœux sur la plateforme Parcoursup. Mais en raison de la saturation du site dans les dernières minutes de la procédure, le délai a été repoussé à 23 heures, le même jour. Le ministère précise qu’ « une prolongation a également été accordée aux candidats résidant dans l’académie de Guyane en raison de difficultés sérieuses sur les réseaux de télécommunication ». 

A présent, les candidats inscrits ont jusqu’au 31 mars à 18 heures pour valider leurs vœux et compléter leurs dossiers (rassemblement de pièces justificatives, rédaction des CV et lettres de motivation, etc.).