Comme promis la semaine dernière, le gouvernement a rendu public, hier, l’algorithme de Parcoursup. Cette publication intervient alors que la plateforme d’affectation à l’enseignement supérieur doit rendre ses premières réponses aujourd’hui à 18 heures. Selon les estimations du ministère, seul un candidat sur deux aura une réponse, ce qui signifie qu’environ 400 000 personnes seront en attente ou refusés

Code open source disponible

« A la différence d’Admission Post Bac, dont les règles de fonctionnement n’avaient jamais été explicitées publiquement, les règles qui régissent Parcoursup ont été clairement fixées par la loi et par les décrets et arrêtés d’application », se sont félicités dans un communiqué commun le ministère de l’enseignement supérieur et le secrétariat d’Etat en charge du numérique. 

Le code open source est donc disponible sur la plateforme Framagit, « accompagné d’une présentation et d’une description des algorithmes ». Ces éléments, s’ils sont techniques, devraient favoriser « la pleine compréhension des mécanismes de la nouvelle procédure d’entrée dans l’enseignement supérieur ». 

On y retrouve notamment de nombreux facteurs qui étaient minimisés, voire inconnus des étudiants, lors de la phase de formulation des vœux : taux de candidats boursiers à prendre en compte, part d’étudiants « hors-secteurs », nombre de places en internat, etc. 

En octobre 2016, le précédent gouvernement, sous la pression de l'association Droits des lycéens et suite à une décision de justice, avait également consenti a publié une partie de l'algorithme d'APB, dans un document cependant beaucoup moins clair, et sans explications.