Depuis mardi 25 juin tous les candidats qui le souhaitent peuvent s’inscrire sur la phase complémentaire de Parcoursup. 

Cette phase complémentaire concerne :

  • Les candidats inscrits en phase principale et qui souhaitent faire des vœux dans des formations où des places sont disponibles ;
  • Celles et ceux qui n’ont pas confirmé de vœux avant le 3 avril 2019 ;
  • Celles et ceux qui ne se sont pas inscrits sur Parcoursup.

INTER
Jusqu’à 10 nouveaux vœux pour les lycéens

Environ 4410 formations, sélectives et non sélectives, seront inscrites en phase complémentaire dès l’ouverture. Les candidats qui souhaitent trouver une place dans l’enseignement supérieur pourront ainsi formuler jusqu’à 10 nouveaux vœux dans des formations qui disposent encore de places disponibles. Attention les formations sélectives feront une proposition d’admission aux candidats qui auront formulé un vœu. De leur côté, les formations non sélectives proposeront des places aux candidats qui en font la demande, dans la limite de leur capacité d’accueil. Toutes les formations répondront aux vœux des candidats au fur et à mesure qu'ils les formuleront. En 2018, près de 80 000 candidats ont reçu une offre de formation de leur choix. Pour vous aider à mieux voir les formations dans lesquelles il reste des places, n’hésitez pas à utiliser la carte interactive des formations, accessible depuis le site parcoursup.fr. Cette carte proposera également les formations en apprentissage.  En fonction des places disponibles, cette carte sera actualisée chaque jour.

INTER
Répondeur automatique

Ce nouvel outil proposé par Parcoursup pourrait bien se révéler très utile. Pour celles et ceux qui ont des vœux en attente pensez à activer le répondeur automatique, après avoir validé votre premier point d’étape. Il suffit de hiérarchiser vos vœux par ordre de préférence. Dès qu’une proposition, vous est faite, le répondeur automatique l’accepte à votre place en respectant votre ordre de classement. Attention ce répondeur ne concerne pas encore les vœux en apprentissage.