Pendant les épreuves du baccalauréat, les lycéens ne recevront aucune proposition sur la plateforme d’admission post-bac.

Après un mois de fonctionnement, Parcoursup sera mis en veille pendant sept jours. Aucun bug en vue au contraire, le ministère a prévu cet arrêt forcé dès la conception de la plateforme. Cette période de veille correspond en fait à celle du baccalauréat 2018. Ainsi, aucune nouvelle proposition ne sera envoyée aux lycéens et les listes d’attente ne seront pas mises à jour.

Un délai de réponse plus long pour certains candidats

Comme le rappellent les ministères, à partir du lundi 18 juin, le fonctionnement de la plateforme d’admission sera suspendu « pour que les candidats puissent se concentrer pleinement sur leurs révisions et leurs épreuves ». La mise en vielle prendra fin le mardi 26 juin au matin, une fois que toutes les épreuves du baccalauréat seront terminées. 

Pendant ce laps de temps d’une semaine, les dossiers des lycéens ne seront pas mis à jour. Ce qui signifie que les délais de réponse aux vœux seront également plus longs. Les candidats ayant reçu des propositions entre le mardi 12 et le dimanche 17 juin devront décaler les dates limites de réponse qui sont actuellement de sept jours. Ainsi, ceux qui ont reçu une proposition le 15 juin auront jusqu’au 29 juin pour y répondre.

Calendrier des délais de réponse aux propositions sur Parcoursup. © Ministère de l'éducation nationale Calendrier des délais de réponse aux propositions sur Parcoursup. © Ministère de l'éducation nationale

Renoncer ou valider des vœux pendant la mise en veille

Néanmoins, si la plateforme ne fait pas de mises à jour, les élèves pourront tout de même consulter leur dossier et confirmer, s’ils le souhaitent, certaines propositions. Comme c’est déjà le cas, ils pourront valider un vœu tout en en maintenant ceux en attente ou renoncer à toutes leurs propositions.

A partir du 26 juin, la plateforme sera réactivée, ce qui marquera également le début de la phase complémentaire. Cette phase s’adresse principalement aux candidats qui n’auront reçu aucune proposition ou à ceux qui n’étaient pas inscrits sur Parcoursup et qui souhaitent tout de même poursuivre leurs études à la rentrée.