Le cabinet Robert Half Technologies vient de dévoiler sa première étude de rémunération des fonctions technologiques et informatiques. Une étude qui permet de dévoiler un palmarès des métiers les mieux payés dans ce secteur d'activité qui devrait continuer de se développer.

Du community manager au SEO manager, en passant par l'administrateur système réseau, le responsable CRM ou le développeur, les métiers du numérique sont particulièrement attrayants auprès des étudiants et des jeunes diplômés. Mais est-ce vraiment un choix payant ? Le cabinet Robert Half Technologies vient de publier sa première étude sur la rémunération des fonctions technologiques et informatiques dans les entreprises. "Après quelques années d'existence, Robert Half Technologies est en mesure de publier une étude de rémunération s'appuyant sur des données fiables et précises, conformes à la réalité du marché", affirme Fabrice Coudray, directeur du cabinet.

Augmentation en volume des postes à pourvoir

Cette étude dresse ainsi un bilan des rémunérations courantes dans les métiers du numérique, en Île-de-France, en Paca et en Rhône-Alpes. Elle se base sur les placements en entreprise effectués par le cabinet, plus de 3000 entretiens réalisés par les consultants en plus de trois ans, et une enquête menée auprès de 200 directeurs des ressources humaines.

Cette enquête prévoit ainsi une augmentation en volume des postes à pourvoir de l'ordre de 5 %, et 79 % des entreprises affirment être préoccupées par le départ de leurs meilleurs collaborateurs. Surtout, elle dévoile les rémunérations brutes (hors bonus, prime, participation, intéressement et avantage) d'une vingtaine de professions du numérique.

Classement des métiers du numérique les mieux payés*

  1. Directeur multi-canal : entre 100 000 et 250 000 euros**
  2. Directeur des systèmes d'information : entre 100 000 et 160 000 euros
  3. Directeur étude et développement : entre 75 000 et 120 000 euros
  4. Directeur technique : entre 75 000 et 120 000 euros
  5. Responsable de domaine : entre 75 000 et 120 000 euros
  6. Directeur e-commerce : entre 70 000 et 130 000 euros
  7. Directeur de projet : entre 70 000 et 110 000 euros
  8. Architecte logiciel : entre 60 000 et 80 000 euros
  9. Responsable marketing online : entre 60 000 et 80 000 euros
  10. Directeur artistique web : 60 000 euros
  11. Chef de projet (MOA/AMOA/MOE) : entre 55 000 et 70 000 euros
  12. Expert CRM : 55 000 euros
  13. Expert Business Intelligence : entre 50 000 et 80 000 euros
  14. Administrateur base de données : entre 50 000 et 80 000 euros
  15. Web designer : entre 45 000 et 50 000 euros
  16. Responsable CRM : entre 45 000 et 65 000 euros
  17. Responsable acquisition : entre 45 000 et 65 000 euros
  18. Ingénieur développement : entre 40 000 et 50 000 euros
  19. Ingénieur développement mobile : entre 40 000 et 50 000 euros
  20. Administrateur système et réseau (grand groupe) : entre 50 000 et 60 000 euros
  21. Community Manager : entre 35 000 et 50 000 euros
  22. SEO Manager : entre 35 000 et 50 000 euros

*Classement réalisé en tenant compte, en premier lieu, de la fourchette basse, puis de la fourchette haute des rémunérations dévoilées par le cabinet Robert Half Technologies en Île-de-France. En Paca et en Rhône-Alpes, les salaires sont plus bas : il faut compter 10 à 15 % de moins sur des salaires inférieurs à 80 000 euros par an.

**Salaire annuel brut