Des trajets illimités : c’est ce que promet cette nouvelle carte lancée par la SNCF à destination des jeunes, qui devront toutefois se soumettre à différentes conditions.

La SNCF lance Happy Card, une nouvelle carte jeune, à destination des 16-27 ans. Pour 79 € par mois, elle donne un accès illimité aux trajets en TGV et trains Intercités.

Cette nouvelle carte sera accessible à partir du 19 janvier 2017. D’un engagement minimum de trois mois, elle devra être souscrite en ligne, avec l’envoi d’une copie de documents d’identité. La présentation d’une pièce d’identité au contrôleur suffira à justifier son abonnement à la carte jeune.

Trajets illimités et restrictions

Sachant que le prix moyen d’un trajet en TGV est de 48 €, cette nouvelle formule semble être une bonne affaire pour les jeunes qui voyagent souvent. Mais ses abonnés devront se plier à plusieurs règles de restriction. D’une part, ils voyageront uniquement en seconde classe, là où les précédentes cartes jeunes, pour 50 € l’année, offraient des réductions sur tous les billets. 

D’autre part, les réservations avec la Happy Card ne seront ouvertes qu’un mois avant le départ, contre trois pour les billets normaux. Enfin, les places ouvertes à ses détenteurs seront limitées pour les trains circulant en période de pointe, comme le vendredi ou le dimanche soir. Par ailleurs, pour mettre fin à un abonnement, les jeunes devront respecter un préavis et payer des frais de gestion.

Les jeunes préfèrent le covoiturage et les cars

Avec cette nouvelle carte, la SNCF veut reconquérir les jeunes, qui ont tendance à délaisser le train, souvent trop cher. Ceux-ci se tournent vers le covoiturage et les autocars, dont les moins de 25 ans représentent 21 % de la clientèle.