Pour un stage, un job étudiant, un emploi ...  savoir rédiger et construire un CV vous sera toujours utile, tout au long de votre vie.
 

Voici donc quelques conseils et facteurs à prendre en compte pour réaliser un CV percutant et concis, qui vous ressemble, et qui vous permettra de vos démarquer une fois dans les mains de l’employeur.

Quelques notions essentielles avant de débuter votre lecture ; sachez qu’un recruteur lit un CV en 40 secondes en moyenne, et qu’il lui faut le double de temps pour décider si le candidat sera finalement retenu dans la sélection.

Enfin, pour rédiger votre CV, pensez à l’équilibre des tiers ; consacrez 1/3 à votre parcours professionnel et à vos expériences, 1/3 à votre formation et vos engagements (associatifs par exemple), et le dernier tiers pour parler de vous (coordonnées, soft skills, hobbies, et l'aération de la mise en page …)
 

1 – Attention au design
 

Pour un peu que l’on maîtrise les outils PAO (production assistée par ordinateur) comme Photoshop, Indesign et autres logiciels gratuits ou payants, la tentation d’éditer un très beau CV peut être grande, très grande !

Spécialiste ou non du graphisme, attention cependant à ne pas perdre de vue qu’un bon CV, c’est un CV lisible ! Si vous mélangez trop de styles, de couleurs, de pastilles, votre recruteur risque de s’arracher des cheveux. Et sachez qu’en 40 secondes (temps de lecture moyen d’un CV), il peut s’en arracher beaucoup.

Soyez soft sur le design de votre CV. Coloré oui, mais bien ! Evitez les couleurs trop sombres, trop ternes ou trop criardes. Sachez jouer avec les palettes pour attirer l’œil de votre recruteur sur la rubrique clef de votre CV ou l’élément à mettre en lumière. En tout, 3 couleurs maximum doivent se partager votre CV, polices comprises.
 

2 - La police et la rédaction
 

Parlons-en, des polices ! Est-il vraiment utile de rappeler qu’on ne rédige pas son CV en Comic sans MS ?

Si l’on veut être pris au sérieux, il faut s’appliquer à l’être. Le CV est censé vous représenter sous votre meilleur jour, être votre meilleure publicité et donner envie de vous rencontrer.

Certaines polices sont donc plus adaptées (et adéquates) que l’Arial Black ou la Bahaus 93.

On peut éventuellement tolérer une police moins stricte, manuscrite, pour la rédaction de votre nom. Pour le reste, sachez distinguer la créativité de la fantaisie, et n'oubliez pas que la lisibilité est aussi importante que la clarté !

Pour ce qui est de la rédaction, sachez être clair, net et précis. Tout CV doit comporter un titre clair qui définit le poste recherché.

Intitulés de poste, missions factuelles sans être exhaustives (ne mentionnez pas une mission que vous n’avez été amené à faire qu’une fois) … encore une fois, inspirez vous de la concurrence pour comparer le type de missions et la façon dont elles sont rédigées pour qu’elles s’adressent au mieux à l’employeur.

3 – Photo et picto : bien choisir les éléments visuels
 

Selfie, photo de loin, de dos, de vacances, torse-nu …n’ont rien à faire sur un CV.

Votre photo, c’est la première impression que vous allez donner au potentiel recruteur.

Votre langage corporel en dit beaucoup sur vous. Si vous avez le visage fermé, les épaules tombantes et que la photo est sombre, vous risquez de ne pas être remarqué. En revanche, si vous êtes souriant, et que vous donnez l’impression d’être enjoué et énergique, vous aurez moins de difficultés à convaincre.

Oubliez les photos de pied, sauf si vous postulez à un emploi de mannequin ou de comédien. Une photo de CV, c’est une photo ou l’on voit votre visage en entier et vos épaules. Pas en dessous, pas au dessus !

N’oubliez pas que la lumière, la qualité et le fond derrière vous ont également toute leur importance. Evitez le contre-jour, la photo en extérieur, privilégiez une photo en intérieur par lumière naturelle, le menton droit, à 1m50 d’un mur blanc ou clair, sans oublier … de sourire. En effet, le sourire est l’un des premiers signes de communication non verbale pour établir un contact positif avec l’autre !

Concernant les pictogrammes ; ils sont idéaux pour représenter vos hobbies si votre CV est déjà dense, car ils permettent de l’aérer. Les pictogrammes doivent être compréhensibles dès la première lecture. Choisissez-en dont le design est conforme à l’essence de votre CV. N’oubliez pas de les harmoniser (taille, couleur, transparence …).

4 – S’inspirer
 

Si vous n’avez pas l’âme d’un créatif, pas de panique. Vous pouvez vous inspirer de CV déjà existants sur de nombreux réseaux sociaux et sites : Pinterest, LinkedIn, Instagram … Ces réseaux regorgent de modèles.

Petite astuce également ; selon votre secteur d’activité, ou les spécificités de votre métier, n’hésitez pas également à jeter un coup d’œil à la concurrence (via les groupes Facebook qui centralisent des offres d’emploi pour certains domaines d’activité par exemple). Cela pourra vous permettre de comparer l’intitulé de poste, la hiérarchisation des informations (compétences, soft skills), et de voir s’ils n’ont pas mis quelque chose en plus qui pourrait, une fois réajusté à votre sauce, vous servir.

5 – Harmonisez vos candidatures

Quel que soit votre niveau d’études ou le poste que vous briguez, sachez qu’une présence en ligne est indispensable. De nombreux sites proposent une visibilité gratuite.

Sur LinkedIn, Viadeo ou DoYouBuzz, n’hésitez pas à vous créer un profil … identique. Utilisez la même photo, mettez ces réseaux à jour régulièrement et n’oubliez pas de mentionner votre situation professionnelle actuelle détaillée. Cette forte présence en ligne maximisera votre visibilité sur les réseaux professionnels dédiés, et permettra aux recruteurs de faire le liens entre vos différents profils.

Les rappels essentiels : 

  • Un CV est lu en 40 secondes par un recruteur
     
  • Un bon CV tient sur une page A4, ni plus, ni moins
     
  • Utilisez 3 couleurs maximum 
     
  • Créez et dupliquez votre candidature sur les réseaux professionnels
     
  • Votre photo peut vous servir comme vous plomber : attention à bien la choisir !
     
  • Un bon CV = un CV lisible et aéré !
     
  • Les fautes d'orthographe sont fatales : faites vous relire par vos proches
     
  • Inspirez vous de la concurrence dans votre secteur d'activité pour vous démarquer
     
  • Enfin, mettez vous à la place du recruteur ; vous donneriez-vous une chance si vous receviez ce CV ?

Voilà, vous avez désormais toutes les clefs en main pour réaliser un beau (et surtout bon) CV !