Six grandes écoles et universités viennent d'annoncer le lancement du portail OCEAN, dont l'objectif est de structurer une offre francophone de formations en ligne ouvertes à tous, ou MOOC. Un objectif ambitieux mais nécessaire pour contribuer à l'enseignement dans les régions francophones.

Dès son lancement, le portail OCEAN voit très grand, et entend bel et bien exister malgré ses nombreux concurrents divers et variés. Sur son site internet, OCEAN se présente ainsi comme "un portail international pour les MOOC francophones ou "FLOTs" (pour Formations en Ligne Ouvertes à Tous)".

Réunissant pour le moment l'Ecole normale supérieure, l'Ecole normale supérieure de Lyon, l'Ecole polytechnique, L'Ecole polytechnique de Lausanne, l'Université catholique de Louvain et l'Université de Montréal, cette structure propose d'ores et déjà 21 formations en ligne ouvertes à tous. Ce portail, conçu comme un journal scientifique entend ainsi structurer une offre francophone de FLOTs. Ces cursus, tous proposés en langue française, seront sélectionnés pour leur qualité scientifique et pédagogique.

Un fonctionnement identique à celui d'un journal scientifique

Ouverts aux cours en ligne massifs et gratuits de toute institution d'enseignement supérieur, et ce quelle que soit la plateforme qui les porte, OCEAN fonctionne comme un journal scientifique. Le portail dispose ainsi d'un comité éditorial, chargé de déterminer une ligne en fonction de laquelle il sélectionne et valide les FLOTs qui lui sont soumis.

Les critères de sélection s'appuieront sur le triptyque : qualité scientifique du contenu ; qualité formelle et niveau d'interactivité ; pertinence dans l'offre globale OCEAN. Le site officiel ajoute : "Outre les critères généraux de qualité scientifique et d'intégration à des cursus cohérents dans OCEAN, s'ajoutent des critères propres aux FLOTs : définition des objectifs généraux et des objectifs spécifiques ; scénarisation et séquençage hebdomadaire avec suivi par une équipe des retours ; rendus réguliers évalués ; adaptation aux formes et aux modes d'attention..." La soumission des FLOTs sur OCEAN sera ouverte à compter du 30 janvier 2014.

OCEAN, un enjeu important à l'international

Le portail OCEAN souhaite de cette manière favoriser le développement d'une offre lisible et cohérente de FLOTs, qui contribuera à l'enseignement dans les régions francophones. Un enjeu de taille pour les 220 millions de francophones recensés dans le monde, et les 100 millions de personnes apprenant le français, suivant les chiffres de France Diplomatie.

"Le développement d'une production de FLOTs, à côté, redisons-le, d'une production de MOOC en langue anglaise, est d'autant plus important pour les régions historiquement francophones, en Afrique notamment", souligne également le site internet d'OCEAN.