Les formations des sages-femmes, orthophonistes et infirmiers-anesthésistes pourront maintenant bénéficier du grade master, prévoit un décret paru mercredi 17 décembre au Journal officiel.

Les infirmiers-anesthésistes, sages-femmes, et orthophonistes pourront bientôt avoir leur master. C'est un décret paru mercredi 17 décembre au Journal officiel qui l'officialise. « A la suite de l'inscription dans le schéma de l'espace européen de l'enseignement supérieur (licence-master-doctorat) des études de santé, le présent décret confère aux titulaires des diplômes de formation approfondie en sciences médicales, pharmaceutiques et odontologiques qui sanctionnent un deuxième cycle universitaire le grade universitaire de master », explique le texte.

Le grade master, enfin !

Avant de recevoir une formation spécifique en deux cycles (trois années + deux années), les étudiants en maïeutique suivent une année de santé commune avec étudiants en médecine et en pharmacie. Sauf que, jusqu'à maintenant, leur diplôme ne bénéficiait pas du grade master.

Ce sera désormais le cas pour les sages-femmes qui seront diplômées « à l'issue de l'année universitaire 2014-2015 », détaille le décret signé par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat chargée de l'Enseignement supérieur et Marisol Touraine, ministre de la Santé.

La reconnaissance du diplôme d'Etat d'infirmier-anesthésiste sera également effective dès l'année prochaine. Les orthophonistes, quant à eux, devront encore attendre. Ils obtiendront le grade master à l'issue de l'année universitaire 2017-2018.