Les vacances sont à peine commencées, qu'il faut déjà penser à son logement étudiant pour la prochaine année. Dans cette perspective, le Crous et le Cnous vous proposent de trouver votre futur "chez vous" en quelques clics grâce au nouveau site "Lokaviz".

Certains d'entre vous vont partir étudier loin de chez eux l'année prochaine et, pour chercher un logement, des centaines de site internet vous proposent de vous mettre en relation avec les propriétaires. Un système qui nécessite de se déplacer durant l'été, uniquement pour cette raison... Depuis trois mois, le Crous et le Cnous ont décidé de proposer leur propre solution, baptisé "Lokaviz" et prenant la forme d'un site internet.

Car, le constat de base est extrêmement simple : trop peu de chambres universitaires sont proposées par rapport au grand nombre d'étudiants... Pour remédier à cette situation, les deux organismes souhaitent faciliter la recherche de logement pour les jeunes en mettant à contribution les propriétaires particuliers. Pascale Koller, la responsable de la mission communication du Cnous, nous en dit plus sur ce nouveau site d'offres immobilières à destination des étudiants.

Dans quel but le CNOUS a-t-il créé le site Lokaviz ?

"Le but de ce service est de donner la possibilité aux propriétaires de proposer leurs logements aux étudiants. Le site internet leur permet donc de pouvoir louer un appartement en ligne, sans forcément se déplacer. Nous recevions déjà beaucoup d'offres de particuliers, il nous paraissait logique de les regrouper et de leur permettre ainsi d'avoir une visibilité nationale."

Le CROUS offre, la plupart du temps, ses chambres universitaires à des boursiers. Est-ce le même principe en ce qui concerne les appartements mis en location sur Lokaviz ?

"Non, il n'est pas nécessaire d'être boursier pour bénéficier des offres de logement publiées par les propriétaires. Cependant, il est toujours vrai que les logements universitaires émanant du CROUS, - et également présents sur le site Lokaviz - sont réservés aux élèves boursiers, même s'ils peuvent être proposés à des élèves non-boursiers si des chambres sont disponibles. Bien sûr, pour pouvoir accéder à ces offres, il faut être étudiant dans une université ou une école de l'enseignement supérieur."

Pouvez-vous nous expliquer le principe du label Lokaviz ?

"Le label Lokaviz a été mis en place afin de s'assurer que le logement respecte certaines règles. Parmi elles, nous demandons aux propriétaires que le loyer soit en cohérence avec les prix du marché, et que le logement soit décent... Nous exigeons également qu'ils nous transmettent le bilan énergétique de l'appartement. Ensuite, si tous les critères sont réunis, nous accordons le label. C'est ainsi une manière pour les étudiants d'être rassurés et, pour nous, de leur fournir une offre de qualité."

Les étudiants doivent-ils s'attendre à des frais d'agence en louant un logement via votre site ?

"Non, il n'y a pas du tout de frais d'agence, que ce soit pour le propriétaire et pour l'étudiant. C'est gratuit !"

Les loyers sont-ils plus intéressants pour les étudiants ?

"Le prix des loyers est fixé par le propriétaire. Bien sûr, ils différent selon la ville. Pour que les étudiants puissent comparer les prix, nous mettons à leur disposition des grilles de loyers par secteur. Nous faisons toutefois très attention à ne pas passer à côté d'annonces au prix exorbitant et, parallèlement, les étudiants peuvent bien entendu nous alerter dès qu'une offre leur parait suspecte. Mais cela arrive très rarement."

La plupart du temps, sur les sites d'offres immobilières, les annonces ne comportent pas toutes les informations : photos, superficie, charges... Est-ce le cas sur Lokaviz ?

"Nous mettons un point d'honneur à ce que toutes les annonces soient complètes. D'ailleurs, la mise en ligne de photo est obligatoire. Il est très important pour l'étudiant, qui ne peut pas forcément se déplacer tous les jours, de voir le bien, là où il se situe, etc... D'ailleurs, les propriétaires le savent et mettent en ligne, la plupart du temps, plus de deux photos sur leurs annonces."

Quel bilan tirez-vous de ce site internet pour le moment ?

"Le site marche plutôt bien. Après seulement trois mois d'existence, plus de 30 000 logements privés ont été mis en ligne, et 325 000 visites ont été recensées. Nous espérons en tout cas être utiles à la recherche des étudiants !"