Faible et stable, le taux de réussite en licence varie beaucoup selon les universités. Découvrez dans quelles universités les étudiants ont le plus de chances de succès.

Le taux de réussite en licence reste stable, mais faible. Les chiffres communiqués la semaine dernière par le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche mettaient en avant les difficultés éprouvées par les étudiants français à valider leur premier cycle universitaire. En effet, parmi les étudiants inscrits en première année de licence en 2011-2012, moins d'un sur trois (27 %) est parvenu à décrocher son diplôme en trois ans. Et seulement 39 % l'ont eu avec une année supplémentaire. 

L'université d'Angers en tête

L'étude du ministère a mis en lumière des différences selon les filières. Les bacheliers professionnels ont notamment de moins bons résultats que les bacheliers professionnels et technologiques. Mais de fortes disparités s'observent en fonction de la géographie et de la taille des universités. C'est l'université d'Angers qui est en tête des deux classements : 44,2 % de ses 2 155 inscrits en L1 entre 2011-2012 ont eu leur diplôme en trois ans, et 55,5 % en trois ou quatre ans.

Parmi les cinq universités affichant le meilleur taux de réussite en trois ans (entre 44,2 et 36,5 %), seule l'université Lyon II (2e) compte plus de 3 000 étudiants. Celle de Poitiers (3e) a un effecitf de 2 199 L1, quand moins de 1 500 étudiants sont inscrits à l'Université de Chambéry (4e) et moins de 1 000 au CFUR Nord-Est Midi-Pyrénées (5e).  La même tendance s'observe en prenant en compte le taux de réussite en trois ou quatre ans. A l'inverse, parmi les huit universités comptant plus de 4 000 L1, seule celle de Nantes passe la barre des 30 % de diplômés en trois ans.

Le taux de réussite en licence par université