Un Système d'Information correspond à l'ensemble des moyens informatiques et organisationnels qui permettent à une entreprise de gérer les informations liées à son activité.

On y trouve traditionnellement des applications liées à la comptabilité, aux ressources humaines, à la gestion commerciale, aux achats... mais aussi, selon le secteur d'activité, à la production, à la logistique, à la gestion de projets, à la qualité, etc.

Les Systèmes d'Information sont au cœur de tous les secteurs d'activité ! La gestion, le traitement, la sécurisation des informations sont des problématiques clés pour les entreprises, qui offrent des débouchés très nombreux.

En pratique, comment se former ?

Les élèves en terminale scientifique, en DUT, ou en licence scientifique ou technologique peuvent s'orienter vers les systèmes d'informations. Il existe des écoles spécialisées, mais, même si l'envie et la motivation de suivre un cursus en informatique sont indispensables, une formation d'ingénieur généraliste constitue une base indispensable pour s'ouvrir à tous ces métiers.

Les futurs ingénieurs formés aux systèmes d'information doivent en effet pouvoir s'adapter à des environnements professionnels très variés et anticiper les besoins et évolutions de ces métiers (cloud, big data, réseaux intelligents...). Formés à toutes les technologies et méthodes de traitement de l'information, capables d'avoir une vision globale des systèmes, ils sont particulièrement recherchés par les recruteurs.

A l'ESIEA par exemple, de grandes entreprises s'investissent directement dans la pédagogie pour apporter leur expertise sur certaines évolutions technologiques récentes : Steria propose un module sur les smart grids, CapGemini sur le développement mobile et le cycle de vie des applications (PLM), CGI propose plusieurs enseignements de spécialité sur l'architecture des systèmes distribués ou le big data...

Qu'attendent les entreprises des futurs ingénieurs en systèmes d'information ?

Ils doivent avoir un goût prononcé pour l'innovation, de la curiosité, de la créativité, avoir le sens du contact client, une forte capacité à travailler en équipe et le sens de l'éthique. Les compétences techniques seules ne suffisent pas !

Les entreprises ont besoin d'une informatique agile et réactive, capable de soutenir leur croissance. Elles veulent une garantie de disponibilité et d'intégrité des données.

Pour Valéry Farcy, responsable de la filière Systèmes d'information à l'ESIEA, « jamais les données n'ont été produites à un rythme aussi soutenu qu'actuellement : cela a des incidences sur le coût de stockage, l'augmentation de la capacité des réseaux, la multiplication du nombre de systèmes qui génèrent ces données – types objets connectés, etc. L'un des enjeux majeurs sera de rassurer ses clients sur la bonne gestion des données privées qu'elles sont amenées à traiter, respecter la vie privée. La prise de conscience de l'empreinte énergétique du traitement de l'information sur l'environnement va également être décisive dans les prochaines années. »