Qu’il s’agisse des Etats-Unis, de l’Australie, la Chine, l’Espagne, l’Argentine ou encore le Canada, de nombreuses astuces existent pour trouver un logement à l’étranger en seulement quelques clics.

Dans le cadre de leurs études, des milliers de jeunes partent chaque année dans un pays étranger. Pour deux semaines, trois mois ou un an, le logement fait partie des priorités. Et ce quelle que soit la destination. Si les cités universitaires sont généralement privilégiées pour s’assurer une proximité avec leur établissement et ainsi limiter les frais de transports, d’autres solutions sont envisageables. Location d’un appartement, chambre chez l’habitant, colocation… Petit tour d’horizon des sites et applis indispensables pour trouver son logement.

Cinq applis gratuites pour partir tranquille

Ces deux applications fonctionnent exactement de la même manière. Valables dans 192 pays, elles permettent aux étudiants de trouver une colocation, une chambre, un appartement ou une sous-location selon leurs envies. Dotées d’une messagerie, les deux plateformes sont très pratiques pour contacter directement un futur colocataire ou le propriétaire. Seul point négatif : la connexion passe par Facebook. Toutes les données des utilisateurs (centres d’intérêts, photos) sont transmises aux applications pour proposer les meilleures locations.

Pour les étudiants qui appréhendent de rester seuls, Whoopies peut s’avérer indispensable. Même si elle ne fonctionne qu’en région parisienne et à Londres, l’application offre plusieurs avantages. A la manière des sites de rencontre, les étudiants sélectionnent leurs colocataires selon leurs centres d’intérêt. Il suffit ensuite d’échanger et pourquoi pas de créer sa propre communauté de colocs pour chercher ensemble son logement idéal. Cette application fonctionne sans intermédiaire, en seulement quelques clics les étudiants peuvent joindre le propriétaire et déposer leur candidature.

C’est un tout autre type de colocation que propose Homestay. Imaginée à l’origine pour les voyageurs, l’application permet aussi aux étudiants de trouver une location pour quelques semaines voire plusieurs mois. Disponible dans 140 pays, la plateforme met en contact locataires et hôtes et permet de trouver des chambres à des prix souvent très réduits. Mais attention, pour cela, il faut être prêt à vivre…chez l’habitant.

Quant à Sublet, elle remplit les critères parfaits pour un séjour de longue durée. De un mois à un an, plusieurs chambres, appartements et colocations sont disponibles dans le monde entier. Autre avantage, certains logements sont meublés. Les contrats immobiliers sont instantanément créés sur l’application ce qui évite de perdre du temps.

Cinq sites valables dans le monde entier

Ces trois sites sont disponibles n’importe où, n’importe quand et pour n’importe quoi. Colocation, chambre chez l’habitant, appartement, selon leurs critères, chaque étudiant peut trouver le logement qui lui convient le mieux partout dans le monde.

Autre façon de séjourner à l’étranger : la chambre chez l’habitant. Les locations vont de quelques jours à plusieurs mois. Certains propriétaires proposent même leur logement entier. Les étudiants peuvent aussi déterminer leur zone géographique, leur montant et d’autres critères comme la salle de bain et les toilettes privées ou encore la présence des animaux de compagnie.

Quant à ceux qui veulent impérativement trouver une colocation, le site Erasmus World peut être d'une aide non-négligeable. Dédié aux séjours européens, le site met en ligne des annonces de locations en fonction du pays d’accueil.

Des sites spécifiques à chaque pays

D’autres sites ont préféré se concentrer sur des pays ou régions bien précis. Kijiji pour le Canada, The Beijinger pour l’Asie, Roomgo pour l’Amérique latine, Gumtree pour le Royaume-Uni, Piso compartido pour l’Espagne ou WGcast pour l’Allemagne, les sites sont très intuitifs et permettent aux étudiants de sélectionner leurs locations favorites. 

Seules Piso compartido et Roomgo proposent uniquement des colocations. Entièrement en anglais, The Beijinger peut être indispensable lorsqu’on ne maîtrise pas le mandarin, contrairement à WGcast qui nécessite quelques notions d’allemand. A la manière du Bon coin, Gumtree et Kijiji proposent de nombreux services en plus de la location immobilière.