Comment se portent les secteurs du médical, du social, du bien-être et du sport ? Y a-t-il des emplois à pourvoir ? Orientations dresse un panorama de ces secteurs.

La santé, physique comme mentale, est indispensable à l'épanouissement de chacun. Ainsi, les secteurs du médical et paramédical, du social, du bien-être et du sport contribuent, chacun à leur manière, au bon déroulement de la vie des citoyens. Des domaines bien différents qui ont tous pour but d'aider les personnes à se sentir mieux. Ainsi, de nombreux jeunes s'orientent vers ces professions.

Médical, paramédical : pour la santé des patients

Chaque jour, les professionnels du secteur médical et paramédical travaillent pour la santé de leurs patients. Tous les employés de ce secteur exercent au sein de l'une de ces quatre grandes familles : les soins, la rééducation, l'assistance technique et l'appareillage. Soins, accompagnement, rééducation,... de nombreux métiers permettent de contribuer à la santé de la population.

Pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « la santé est un état de bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité » . Ainsi, de nombreuses personnes s'engagent pour la préservation de la santé publique. Médecin, diététicien, prothésiste dentaire, infirmier, anesthésiste, auxiliaire de puériculture : toutes ces professions font partie du corps médical et paramédical et participent au bien-être physique, mental et social et leurs patients.

Le secteur social : pour aider la population

Le social, c'est tout ce qui touche à l'amélioration des conditions de vie des individus évoluant dans une société. Ce secteur englobe donc tous les métiers, les organismes, les activités qui s'intéressent aux rapports entre les individus et aux conditions économiques et psychologiques de la population.

Dans une société qui connaît de nombreuses difficultés, le développement du social est très important pour venir en aide aux populations les plus en difficulté. Ce secteur se répartit en plusieurs spécialités : l'aide et le conseil, l'animation et l'éducation auprès d'un public varié, le développement local et l'insertion, et pour finir, le service à la personne.

Des milliers de personnes qui œuvrent auprès de familles en difficulté, d'enfants défavorisés, de personnes souffrant d'un handicap, âgées ou dépendantes.

Le bien-être : un secteur pour le bien de tous

Fitness, manucure, sauna, massage : depuis de nombreuses années, les espaces liés au bien-être de la population se multiplient en France. Lorsque les gens sont fatigués, de mauvaise humeur ou stressés, effectuer l'une de ces activités leur permet de se sentir mieux, d'oublier les tracas quotidiens, de se relaxer.

Esthéticienne, coiffeur, spa manager,... de nombreux professionnels s'orientent chaque année vers le secteur du bien-être.

Le sport : un secteur en développement constant

Si les exploits de Laure Manaudou aux Jeux Olympiques, les deux buts de Zidane en finale de la Coupe du Monde 1998 ou encore les nombreux titres de l'équipe de France de handball font rêver de nombreux français, les sportifs de haut niveau ne représentent qu'une minorité des personnes exerçant dans le secteur du sport.

Associations sportives, fédérations, centres de vacances, médias... le sport est partout, tout le temps. Il permet à des centaines de milliers de français d'exercer une activité physique régulière. Pour le plaisir, pour garder la forme ou bien pour la compétition : le sport fait partie intégrante de la société.

Ce secteur permet à une multitude de professionnels d'exercer leur profession chaque jour. Médecin du sport, journaliste sportif, arbitre, agent, préparateur physique, maître nageur-sauveteur, stadier : de nombreux métiers permettent d'exercer dans le domaine.

Des emplois variés

  • Dans le secteur médical et paramédical, les emplois sont nombreux et variés. Selon le ministère de la Santé, au 1er janvier 2015, 22 150 médecins étaient recensés en France. Une augmentation de 0,8% par rapport à 2014. De même, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), en 2012, il y avait en France 534 300 infirmiers, 340 000 aides-soignants, 19 900 orthophonistes ou encore 4 500 diététiciens. Des chiffres qui devraient augmenter dans les années à venir puisque selon l'enquête Besoins en main-d'œuvre de Pôle emploi, en 2015, il existe 4 263 projets de recrutement de médecins et 17 860 d'infirmiers.

  • Selon l'INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), en 2012, l'économie sociale représente près de 10% de l'emploi salarié national. Et pour cause, les besoins sont de plus en plus nombreux avec l'augmentation du nombre de personnes en difficulté, le vieillissement de la population, ou encore l'accroissement de la précarité. Selon l'INSEE, ce secteur devrait créer plus de 300 000 emplois d'ici 2030. Des besoins qui sont croissants. L'enquête Besoins en main-d'œuvre effectuée par Pôle emploi tous les ans prévoit, pour 2015, 12 950 recrutements d'éducateurs spécialisés, 10 590 recrutements d'assistantes maternelles et 4 821 recrutements de professionnels de l'action sociale.

  • En France, le secteur du bien-être ne cesse d'évoluer. Selon l'INSEE, il représente, en 2012, 288 465 entreprises, un chiffre d'affaires de 37,5 milliards d'euros et 542 846 salariés. Des chiffres qui ne devraient pas baisser car le marché est en pleine effervescence. En outre, 12 625 coiffeurs esthéticiens devraient être recrutés en 2015, selon l'enquête Besoins en main-d'œuvre 2015 de Pôle emploi.

  • Selon des chiffres publiés par le ministère des Sports en 2012, 65 % des français déclarent qu'ils pratiquent une activité sportive au moins une fois par semaine. La plupart du temps, ils sont encadrés par des professionnels. En 2011, le ministère estime à 283 000 le nombre de personnes ayant un emploi en lien direct avec le secteur sportif. Parmi eux, la majorité intervient dans des établissements scolaires, associations ou clubs de vacances. Selon l'enquête de Besoins en main-d'œuvre de Pôle emploi, en 2015, il y a 21 869 projets de recrutements de sportifs et animateurs sportifs.

Des métiers qui émergent

  • Avec l'apparition des nouvelles technologies, le secteur médical et paramédical évolue également. Ainsi, depuis quelques années, des métiers tels qu'ingénieur en informatique décisionnelle de la santé, manager data santé ou ingénieur clinique sont en train de voir le jour.

  • L'évolution des préoccupations sociales voit également naître de nouvelles professions. Ainsi, la multiplication des relations internationales et de la coopération entre les pays voit de nouveaux profils apparaître. Ils sont s'intéressent au développement international et tentent de venir en aide aux populations les plus démunies.

  • Les métiers du bien-être aussi évoluent. Ainsi, certaines professions qui n'existaient pas il y a quelques années sont en pleine expansion. C'est le cas par exemple des métiers de coach de vie ou de relaxologue.

  •  Dans le sport également, l'évolution crée de nouveaux besoins. Par exemple, les sportifs professionnels s'attachent de plus en plus à engager des conseillers en gestion de patrimoine spécialisés dans le domaine. Un moyen pour eux de bien gérer leur argent durant le court moment de leur carrière afin de ne pas se retrouver sans ressource le jour de leur retraite sportive

Des secteurs dans lesquels les possibilités d'emplois sont nombreuses. Les jeunes peuvent donc entreprendre des études dans ces domaines s'ils souhaitent bénéficier de la bonne insertion professionnelle dont ils jouissent.