Quelle évolution connaissent les secteurs de la communication, du multimédia, et de l'internet ? Quelles sont les perspectives d'emploi ? Orientations revient sur l'état actuel de ces domaines d'activités.

Avec le développement du multimédia et l'avènement d'internet, le secteur de la communication est en perpétuelle mutation. Aujourd'hui, un chargé de communication, un attaché de presse, un chef de publicité ou un responsable marketing n'exercent plus du tout leur métier de la même manière qu'il y a une dizaine d'années. Et dans dix ans, leurs pratiques auront encore énormément évoluées.

La communication, un secteur en pleine mutation

Affiches publicitaires, spots audiovisuels, plaquettes d'informations, journaux d'entreprises ou de collectivités,... : aujourd'hui, la communication est partout. Pour les entreprises, collectivités ou associations, des professions telles que directeur de communication, responsable de communication interne ou chargé de relations publiques sont donc essentielles pour mettre en valeur leurs actions et préparer leur stratégie.

Ce secteur connaît, depuis plus d'une quinzaine d'années, une mutation sans précédent. L'arrivée du numérique, du web 2.0 et des réseaux sociaux a totalement modifié la manière dont les entreprises communiquent. A présent, les stratèges de la communication doivent penser « print » et « web », afin de ne pas laisser de côté un support et de rester visibles.

Le multimédia et internet, un secteur d'avenir

Actuellement, en France, l'emploi pose problème dans un certain nombre de secteurs. Le multimédia, le numérique et internet, eux, ne connaissent pas la crise. Depuis plus de dix ans, ce secteur est le seul a n'avoir connu aucun problème d'emploi. Au contraire, l'économie numérique ne cesse de se développer et subit un boom extraordinaire ces dernières années.

Selon une enquête réalisée par le cabinet Mac Kinsey en 2011, l'impact d'internet dans l'économie française est sans précédent. Depuis 1995, le web aurait créé 25 % des emplois dans l'Hexagone, soit près de 700 000 totalement nouveaux et 400 000 transferts d'emplois traditionnels ayant muté vers le numérique (parmi lesquels, ceux de la communication).

De plus en plus, les métiers du multimédia tels qu'infographiste 3D, webdesigner, concepteur-réalisateur multimédia, animateur 3D prennent de l'importance. De même, les métiers de l'internet comme community manager, responsable e-marketing, webmaster, ergonome web ou hotliner sont en pleine effervescence. La raison ? Les entreprises se digitalisent de plus en plus et sont à la recherche de professionnels pour améliorer leur chiffre d'affaires.

De nombreux emplois à pourvoir

Le secteur de la communication a de l'avenir. D'ailleurs, l'enquête de Besoins de main-d'œuvre (BMO) de Pôle emploi prévoit 60 785 projets de recrutement en France en 2015. Parmi eux, plus de 33 000 seront disponibles en Île-de-France. 8 835 projets de recrutement sont notamment prévus chez les cadres de la communication, les assistants de communication et les créateurs de supports de communication visuelle.

Du côté des métiers du multimédia et de l'internet, la tendance est la même. Une enquête menée par Usine-Digitale.fr révèle que 20 375 postes minimum seront à pourvoir en 2015 dans les métiers de l'internet. Grandes entreprises, pure players, agences web, éditeurs de logiciel, des entreprises de taille variées recrutent des profils différents à des postes variés : ingénieurs, chefs de projet web, chargés de clientèle, commerciaux,... L'enquête de Besoins de main-d'œuvre (BMO) de Pôle emploi prévoit également la création de 1 691 postes d'ingénieurs et de cadres des télécommunications.

Un bel avenir

Les métiers de la communication, du multimédia et de l'internet ont beaucoup d'avenir. Chaque année, des dizaines de nouveaux métiers font leur apparition pour répondre à des besoins très spécifiques que peuvent avoir les start-ups ou les grands groupes. Inexistante il y a quelques années, les professions de community manager (gestionnaire de communauté) ou de digital planner sont aujourd'hui devenues une évidence pour un nombre très important d'entreprises.

De même, les métiers liés à la programmation et au développement d'application web et mobile sont de plus en plus recherchés. A présent, les entreprises ne se contentent plus de leur site web, elles souhaitent avoir différentes applications sur smartphone et tablettes pour diversifier leur public. Les métiers de la production et de la gestion des contenus, et ceux de la création des interfaces numériques sont donc pour les jeunes de véritables pistes pour s'assurer une bonne insertion sur le sur le marché du travail.