Pôle emploi vient de publier son enquête annuelle sur les Besoins en main-d'œuvre (BMO), qui fait état de prévisions de recrutement en hausse de la part des entreprises.

L'enquête fait état de 1 608 700 projets de recrutement en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer, soit une augmentation de 4,3 % par rapport à 2011. Au total, 415 800  employeurs (17,7 %) ont déclaré envisager de réaliser au moins une embauche au cours de l'année 2012.

Ces recruteurs potentiels sont principalement des structures de 50 salariés ou plus (plus de la moitié envisagent au moins une embauche) et des entreprises de plus de 200 salariés. Les établissements de moins de 10 salariés sont, eux, seulement 13,5  % à envisager de recruter.

Les contrats saisonniers représentent 36 % des projets d'embauche (notamment dans le secteur agricole), tandis qu'un peu plus de la moitié des postes proposés sont des emplois durables (CDI ou CDD de six mois ou plus).

Les services aux particuliers et aux entreprises recrutent

Les profils les plus recherchés ne changent guère par rapport aux années précédentes. L'enquête BMO cite plusieurs métiers des services aux particuliers,comme les apprentis de cuisine, les serveurs, les animateurs socioculturels, les aides à domicile ou les aides-soignants.

Le secteur des services aux entreprises prévoit également de nombreux recrutements, sur des postes peu qualifiés (agents d'entretien, manutentionnaires) ou des postes de cadres (ingénieurs, cadres d'études et R&D de l'informatique).

Enfin près de la moitié (42,6 %) des projets de recrutement sont considérés comme difficiles par les employeurs, notamment dans les secteurs du commerce, de la métallurgie et des industries manufacturières, le plus souvent en raison du manque de candidats ou de l'inadéquation des profils.