Quelles sont les opportunités de carrières pour les femmes dans le numérique ?

Des ingénieures sous représentées mais très recherchées par les entreprises

Les femmes ne sont que 28% à travailler dans le numérique contre 48 % dans le reste de l’économie et, en tant qu’ingénieure, elles ne représentent plus 12% dans le domaine du numérique contre 21% tous domaines confondus. 

De fait, pour améliorer la mixité des équipes, moteur de la performance des entreprises, les femmes sont très recherchées. Elles ont donc une place à prendre et ont tout intérêt à investir ces métiers pour éviter à termes que les inégalités entre les hommes et les femmes se creusent du fait de la transformation numérique des entreprises.

Des clichés qui ont la dent dure.

Insuffisamment informées, les lycéennes se font encore une image fausse de l’ingénieur et particulièrement de l’ingénieur informatique qu’elles associent à un métier purement technique, celui de développeur. Peu connaissent les autres métiers auxquels le diplôme d’ingénieur du numérique ouvre. La créativité et les compétences en communication, en management… sont totalement absentes de leurs représentations.

Par ailleurs, les jeunes filles éprouvent souvent le besoin de trouver du sens dans leur carrière,  d’être utiles à la société et peu ont compris qu’elles pouvaient associer une carrière dans le numérique avec cette ambition. Or la transformation numérique touche tous les secteurs d’activité y compris celui de la santé et de l’humanitaire. De plus, l’ingénieur(e) du numérique est également sensibilisé(e) aux grands défis du 21e siècle qui découlent notamment de l’explosion démographique, du réchauffement climatique et de la raréfaction des ressources et énergies fossiles… Il/elle a un rôle important à jouer dans la société et durant ses études est sensibilisé à cette mission.

Auto-censure

Les filles ont également tendance à s’autocensurer davantage car elles ont peur de ne pas être à la hauteur alors même qu’au lycée elles obtiennent de meilleurs résultats en moyenne que les garçons. Alors pourquoi ne pourraient-elles pas réussir aussi bien dans les études d’ingénieur ?


Comment concilier vie personnelle et professionnelle en tant qu’ingénieure ?

Contrairement aux idées reçues, faire carrière n’implique pas forcément de sacrifier sa vie personnelle et familiale. Comme pour d’autres métiers de cadre, l’ingénieur peut connaitre ponctuellement des périodes où les échéances de projet impliquent d’effectuer des semaines de travail plus denses mais ce n’est pas une chose systématique ni dans tous les métiers de l’ingénieur ni dans toutes les entreprises. 

Les  femmes qui ont fait carrière en tant qu’ingénieures sont autant de modèles de réussite qui peuvent être source d’inspiration pour les jeunes filles. Etre ingénieur est aussi un métier qui s’accorde au féminin !