Si les ressources humaines n’occupent qu’une petite place dans l’entreprise, le secteur tend à se développer notamment avec l’arrivée du numérique. Néanmoins, en 2018, moins de 5 000 postes ont été proposés selon Pôle emploi.

Maîtriser chiffres et psychologie

Rédiger les contrats, contrôler les fiches de paie, s’occuper du recrutement, gérer les relations entre le personnel et la direction… Selon la taille de l’entreprise, les responsables des ressources humaines peuvent avoir des tâches aussi variées que complémentaires.

Ces métiers nécessitent donc à la fois des compétences économiques et administratives mais aussi juridiques. La part de psychologie est également très importante. Notamment lors des entretiens d’embauche mais aussi en cas de litiges avec un salarié. 

Une vague de nouveaux métiers

Les responsables RH travaillent généralement au sein des entreprises et des administrations mais certains ont aussi leur propre cabinet. Très utile pour les entreprises qui n’ont que des demandes ponctuelles de recrutement par exemple.

Aujourd’hui, le métier est amené à évoluer avec l’arrivée du numérique. De nouveaux postes, encore peu connus, se créent. C’est le cas des talent manager, chargés d’établir une stratégie pour améliorer l’efficacité des salariés. Il existe également le data analyst RH qui, en analysant des données est cabale d’optimiser les recrutements. Quant au data privacy officer, son rôle est d’assurer la sécurité des données de l’entreprise tout en veillant à la bonne application du règlement auprès des salariés.

Les métiers qui paient le plus

  • A bac +2

Le secteur des ressources humaines est fortement lié à celui de la comptabilité et de la gestion. Ainsi, ceux qui privilégient les études courtes sont amenés à effectuer un parcours assez semblable. Le DUT en gestion des entreprises et des administrations (GEA) en est le parfait exemple. 

Il est aussi possible d’effectuer un BTS management des entreprises, puis de poursuivre ses deux années d’études par une licence professionnelle (bac +3) afin de se spécialiser. D’ailleurs, certains étudiants préfèrent prendre une voie plus classique à la sortie du lycée en intégrant une licence en gestion ou en économie.

Les diplômés de bac +2 gagnent en moyenne entre 23 000 € et 26 500 € bruts par an, soit entre 1 900 € et 2 200 € par mois.

  • A bac +5

Les étudiants peuvent ensuite poursuivre leur cursus universitaire par un master en management des ressources humaines ou en gestion des entreprises. Les masters en économie ou psychologie sont tout aussi intéressants.

Il existe aussi des écoles spécialisées comme les écoles de commerce, accessibles juste après le bac. Mais aussi des écoles de management ou de gestion des entreprises qui recrutent à partir d’un niveau bac +3.

Les diplômés de bac +5 gagnent en moyenne entre 27 500 € et 31 500 € bruts par an, soit entre 2 300 € et 2 600 € par mois.