Selon le classement Emerging-Trendance, les écoles et universités françaises plaisent aux recruteurs internationaux. 

Les recruteurs internationaux aiment les établissements français. Dans le classement (encore un !) des écoles préférées des recruteurs, la France fait très bonne figure, avec une deuxième place ex-aequo, derrière les indétrônables Etats-Unis. 

Où sont formés les jeunes les plus performants ?

Le classement, édité par le cabinet de conseil Emerging et l’institut de sondage Trendance s’adresse à des recruteurs du monde entier recrutant au moins 50 jeunes diplômés par an. Il poste une question : « En termes d’employabilité, quelles sont les universités et les écoles du monde qui produisent les jeunes diplômés les plus performants ? » En découle un classement des 150 écoles préférées des recruteurs, dans laquelle la France compte 11 représentants. 

A égalité avec l’Allemagne et le Royaume-Uni, la France occupe la deuxième place, loin derrière les Etats-Unis, dont 37 universités font partie des chouchous des recruteurs. Le top 3 est 100 % américain : Institut de technologie de Californie, MIT et Harvard.

Les écoles françaises préférées des recruteurs

C’est la sixième année que ce classement est publié. Et depuis la première édition, où seules des grandes écoles étaient représentées, les universités françaises commencent à faire leur trou, en queue de peloton. HEC, à la 21e place au général, est le premier représentant hexagonal, suivi de l’EM Lyon 26e), l’ENS Paris (33e), Mine ParisTech (36e), Centrale Supélec (42e), l’Ecole Polytechnique (43e), l’ESSEC (74e), l’université Pierre-et-Marie-Curie (87e), Sciences Po Paris (97e), l’université Paris-Sud (113e) et l’Edhec (132e).