Alors que les lycéens sont en pleine révision du bac, les femmes de Corinne Diacre ont-elles toutes ce précieux sésame ?

Nous allons vous livrer une information qui ne doit pas vous empêcher de continuer à réviser… Non toutes les joueuses de l’équipe de France n’ont pas le bac. Néanmoins la majorité d’entre elles l'ont obtenu et ont pu poursuivre des études supérieures. Au sein de la formation, les niveaux d’études et les profils sont très différents. Pendant longtemps le football féminin ne permettait pas à ses joueuses de vivre de leur passion. Aujourd’hui, comme chez les hommes, les femmes se professionnalisent très tôt, ce qui leur laissent peu de temps pour poursuivre des études en parallèle. Pour poursuivre leur carrière professionnelle, elles sont nombreuses à avoir dû les mettre entre parenthèses.

Parmi les 22 bleues, certaines comme Delphine Cascarino sont titulaires d’un bac général ou d’un bac professionnel comme Wendy Renard. D’autres comme Valérie Gauvin ont obtenu un DEUST, diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques en animation et commercialisation des services sportifs suivi d’une licence professionnelle en gestion et développement des organisations de services sportifs. Amel Majri, qui joue à l’OL depuis l’âge de 14 ans, a obtenu le précieux sésame au bout de quatre tentatives.

De son côté, Eugénie est éducatrice sportive grâce à son BPJEPS, Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport. Parmi les milieux de terrain, Maëva Clemaron est architecte, diplômée de l'École nationale supérieure d’architecture de Saint-Etienne en juin 2017 et Élise Bussaglia est titulaire d'unmaster MEEF(métiers de l'enseignement de l'éducation et de la formation). Pour cette Coupe du monde, elle est en indisponibilité de l’Éducation nationale.