Le concours « Puissance Alpha » devrait être accessible via le nouvel APB et sera le plus grand concours d’entrée en écoles d’ingénieurs.

Deux des principaux concours d’entrée en école d’ingénieurs ont annoncé, ce mardi 19 septembre, leur fusion en un seul nouveau concours. Exit « Puissance 11 » et « Alpha », bienvenue « Puissance Alpha ».

« Simplifier les modalités d’orientation »

Ce nouveau concours réunit 16 écoles d’ingénieurs, réparties sur 24 campus dans toute la France. Pour les deux anciens concours, cette réunion résulte d’une volonté de « simplifier les modalités d’orientation pour les candidats et leurs familles », explique le nouveau président du concours, Jean-Marc Idoux. 

De fait, les élèves de terminales pourront maintenant postuler dans 16 écoles à partir d’une seule évaluation et d’une seule série d’épreuves écrites. Les 16 écoles (11 venant de Puissance 11, et 5 venant d’Alpha) compte un point commun : leur statut associatif et non lucratif. « Nous sommes tous là pour accomplir une mission de service public et servir les jeunes », a insisté Gérard Pignault, secrétaire de Puissance Alpha. 

Malgré tout, cette « très grande diversité » d’écoles permettra aux aspirants ingénieurs de s’orienter vers des « spécialités et des géographies différentes » souligne le trésorier, Louis Jouanny. 

Les écoles du concours Puissance Alpha

  • CPE  Lyon  
  • ESAIP Angers ( Aix en Provence) 
  • ESCOM Compiègne  
  • ESEO (Angers, Paris, Dijon) 
  • ESIEE Amiens 
  • ESIEE Paris  
  • HEI Lille 
  • Isen Ouest (Brest, Nantes, Rennes ) 
  • ISEN Lille 
  • ISEN Toulon   
  • ISEP Paris  
  • 3IL Limoges 
  • EBI Cergy 
  • EFREI Paris 
  • ELISA AEROSPACE (Saint Quentin, Bordeaux) 
  • ESIEA (Paris, Laval) 

3 000 places accessibles

Le nouveau concours sera accessible via la nouvelle formule d’APB. Il offrira plus de 3 000 places dans ses écoles, et prévoit d’accueillir entre 6 000 et 8 000 candidats. Il sera ouvert avant tout aux élèves de terminale et bacheliers (depuis moins de deux ans) scientifique, qui seront sélectionnés sur dossier scolaire et épreuves écrites. 

Les terminales ES, STI2D, STL et STAV pourront aussi passer le concours, mais devront aussi se soumettre à un entretien de motivation. Le contenu des épreuves écrites reposera uniquement que des matières scientifiques : mathématiques (2 heures), physique (1h15) et chimie-biologie (1h15).

Ces épreuves auront lieu le  28 avril, dans 40 centres d’examen (voir plus bas), au tarif de 120 € (pour les candidats issus de S), 50 € (pour ceux issus de ES, STI2D, STL et STAV) ou gratuitement (pour les boursiers). 

Liste des centres d’examen

En France

Amiens – Angers – Annecy – Besançon – Bordeaux – Brest – Caen – Cergy-Pontoise – ClermontFerrand – Dijon – Evry – Grenoble – Guingamp – Lille – Limoges – Lorient – Lyon – Marseille – Montpellier – Nancy – Nantes – Nice – Noisy-le-Grand – Orléans – Paris – Pau – Poitiers – Reims – Rennes – Rouen – Saint-Etienne – Le Vésinet – Saint-Omer – Strasbourg – Toulon – Toulouse – Tours - Versailles. 

A l'étranger 

Dakar (Sénégal) – Doha (Qatar) – Hong-Kong (Chine) –  Rabat (Maroc) – St Pierre (La Réunion) – Singapour – Tananarive (Madagascar) – Shanghai (Chine)