Le contrôle continu comptera pour 10 % de la note, les épreuves ponctuelles pour 30 % et les épreuves finales pour 60 %.

On le sait, un nouvel examen du baccalauréat sera mis en place à partir de 2021. Il sera composé de cinq épreuves finales, un grand oral et le reste des épreuves en contrôle continu. Mais comment seront-elles évaluées ? Le magazine L’Etudiant a eu vent des coefficients en projet, qui seront proposés le 21 mars au Conseil supérieur de l’éducation (CSE).

S’il ne s’agit encore que de prévisions, il y a fort à parier que les coefficients effectifs à partir de 2021 soient proches de ceux présentés ici. 

Les épreuves terminales

Les cinq épreuves terminales sont celles qui compteront le plus dans la note finale : 60 % de celle-ci dépendra des épreuves de français (écrit et oral, en première), de philosophie, de spécialités (deux épreuves) et du grand oral.

Les coefficients envisagés pour les épreuves terminales : 

  • Français écrit : 5
  • Français oral : 5
  • Philosophie : 8
  • Grand oral : 10
  • Spécialité 1 : 16 
  • Spécialité 2 : 16

Les épreuves ponctuelles

Les épreuves ponctuelles seront passées au cours de l’année scolaire. Elles concerneront les matières du tronc commun : EPS, histoire-géo, humanités scientifiques et numériques, LV1 et LV2. Concernant les spécialités, les élèves en suivront trois en première, et n’en garderont que deux en terminale. Celle qui sera laissée de côté devrait également faire l’objet d’une épreuve ponctuelle. 

Ces six épreuves compteront pour 30 % de la note finale. 

Le contrôle continu 

Les notes obtenues en cours d’années de première et de terminale (qui devrait changer de nom), seront également comptabilisées dans la note finale du baccalauréat, pour un total de 10 %.

Comment s’organiseront les rattrapages ?

A partir de 2021, on ne dira plus « oraux de rattrapages », mais « second groupe d’épreuves ». Ils concerneront toujours les élèves ayant eu entre 8 et 10 sur 20 au baccalauréat, mais ceux-ci auront le choix entre deux formules

Soit ils repasseront l’une des épreuves terminales (philo, français ou spécialité), soit ils opteront pour l’examen du livret scolaire. Avec cette dernière option, le jury examinera les notes et appréciations obtenues dans les deux années précédant le bac et décidera de donner ou nom le baccalauréat.