Les bourses sur critères sociaux des étudiants infirmiers seront harmonisées et alignées sur celles des autres étudiants. Fixées par les régions, elles sont souvent inférieures aux bourses nationales.

Après plus de dix ans de revendications, les étudiants infirmiers obtiennent enfin gain de cause : leurs bourses seront harmonisées et alignées sur celles des autres étudiants. Aujourd’hui encore, le montant de ces bourses est fixé par les régions et souvent inférieur que reçoivent les étudiants des autres filières.

Hausse de l’indemnité de stage

La mesure a été annoncée par Anne-Marie Armanteras-de Saxcé, responsable de la direction générale de l’offre des soins (DGOS) lors du congrès national de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi), le 24 novembre à Limoges. Deuxième bonne nouvelle : la hausse de 25 % des indemnités de stages, qui passeront « de 23 à 28 euros par semaine en première année, de 30 à 38 euros en deuxième année et de 40 à 50 euros en troisième année », explique Lisa Cann, présidente de la Fnesi, au Monde.

Améliorer les conditions de travail

Celle qui s’est déclarée « ravie » que les « revendications que les étudiants portent depuis dix ans » portent enfin leurs fruits pense que ces annonces font suite à la mobilisation des étudiants dans le rassemblement des infirmiers, le 8 novembre dernier. Et en attendant début décembre et l’annonce du plan pour améliorer les conditions de travail des personnels soignants, les étudiants « gardent à l’esprit les difficultés qui les attendent lorsqu’ils seront diplômés ».