L'alternance est un mode de pré-recrutement à part entière des établissements bancaires français, qui apprécient les profils formés, notamment ceux ayant opté pour un BTS.

Les banques françaises et l'alternance Les banques françaises et l'alternance

Les banques françaises misent plus que jamais sur l'alternance. Le nombre de contrats en alternance dans le secteur s'élève en effet à plus de 8 500, selon la Fédération Bancaire Française. Un chiffre qui représente près de 3 % des effectifs.

"La crise économique n'a pas fait baisser le nombre d'alternants pris dans le secteur, bien au contraire. Il y a un vrai besoin de recrutement", constate Sylvie Cieply, directrice déléguée à la formation initiale à l'IUP Banque Finance Assurance UCBN.

Les BTS représentent 70 % des contrats d'apprentissage

Au niveau des contrats en alternance proposés par les établissements bancaires, ils sont majoritairement de longue durée, étant compris entre 12 et 24 mois en moyenne. A noter également qu'environ 70 % de ces contrats concernent désormais des formations de type BTS, notamment le BTS Banque qui est très apprécié des recruteurs.

A l'issue de leur période d'apprentissage, les étudiants alternants sont bien souvent recrutés. Plus d'un jeune en alternance sur deux est d'ailleurs embauché par l'entreprise qui l'a accueilli durant sa formation.

Les banques maintiennent leur cadence de recrutement

Malgré la crise et ses conséquences financières, les banques vont maintenir leur cadence de recrutement de l'ordre de 30 000 embauches par an, selon l'Observatoire de l'Evolution des Métiers de l'Assurance (OEME). Pour y parvenir, quelques initiatives ont été mises en place, comme la création d'un centre de formations d'apprentis au niveau national.

Le secteur de la banque envisage également d'expérimenter une formule d'alternance avec une première année du BTS Banque à l'école et la deuxième année en entreprise.