Délégué à la protection des données, ingénieur en intelligence artificielle et ... agent immobilier.

Voici les trois métiers qui recruteront le plus l'année prochaine, selon LinkedIn.

Si les deux premiers métiers semblent raccord avec les évolutions technologiques de notre ère et l'application en août 2018 du RGPD (règlement de l'Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel, qui renforce et unifie la protection des données pour les individus au sein de l'Union européenne), le troisième est plus étonnant.

LinkedIn l'exprime par le fait que, les taux d’intérêt étant très attractifs, l’année 2018 a atteint le record de 31 milliards d’euros investis sur le marché immobilier français. Une hausse des investissements donc qui s’accompagne d’un besoin accru d’agents immobiliers.
 

Voici les quinze métiers du classement :
 

  • 1 - Délégué à la protection des données

  • 2 - Ingénieur en intelligence artificielle 

  • 3 - Agent immobilier 

  • 4 - Customer Success Specialist (un nouveau métier autour de la fidélisation des clients) 

  • 5 - Community Manager 

  • 6 - Ingénieur en fiabilité de site (SRE)

  • 7 - Spécialiste en cybersécurité 

  • 8 - Ingénieur DevOps 

  • 9 - Ingénieur Data 

  • 10 - Data scientist 

  • 11 - Consultant Data 

  • 12 - Responsable recrutement 

  • 13 - Développeur Big Data 

  • 14 - Recruteur IT 

  • 15 - Analyste en capital investissement


Sans surprise, les domaines de la tech, de la data, de l'Intelligence Artificielle et du numérique occupent une large partie du classement.
 

Du point de vue de la localisation, les trois villes françaises qui concentrent le plus de demandes pour ces postes sont : 
 

  •   Paris, 

  •   Toulouse,

  •   et Lyon

Avec près de 60% des postes émergents situés dans la capitale, Paris domine le marché. La capitale regroupe également près de 75% des offres d’emploi concernant les métiers émergents.

LinkedIn donne plusieurs autres informations, notamment à propos du RGPD ;

"Dès 1978, bien avant la mise en place du RGPD, la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) protége le droit à la confidentialité. L’organisme est notamment chargé de développer et de coordonner un réseau de délégués à la protection des données, un poste qui connaît une véritable explosion depuis 2015, avec des effectifs multipliés par 32 en France. "

et de la parité :

"Actuellement, 81% de ces métiers sont exercés par des hommes, tous secteurs confondus. C’est dans le domaine bancaire que l’on trouve le plus grand fossé : 77% d’hommes contre 23% de femmes. Cependant, 71% des professionnels du recrutement déclarent qu’atteindre la parité dans leur entreprise fait partie de leurs priorités."