Rechercher un emploi qui nous corresponde n'est pas une mince affaire. Pour aider dans cette quête, Jérémy Lamri a mis au point une plateforme permettant de mettre en relation ses qualités - et plus seulement son CV - avec les entreprises... Une manière pour ces dernières de ne pas faire de recrutements qui se révèlent à terme inefficaces, et au final coûteux. Orientations a cherché à en savoir un peu plus sur ce site ayant intégré l'incubater HEC et qui entend transformer le processus de recrutement.

En quoi la plateforme de recrutement Monkey Tie est-elle innovante et unique ?

Jérémy Lamri, créateur de Monckey Tie Jérémy Lamri, créateur de Monckey Tie
Jérémy Lamri, créateur de Monkey Tie

"Monkey Tie est le premier site de recherche d'emploi qui prend en compte la personnalité du candidat, ainsi que ses attentes. C'est une approche qui permet non seulement de mieux se connaître, mais également de trouver l'emploi et l'entreprise qui nous correspondent.

Et, pour les entreprises, c'est la possibilité de recentrer le processus de recrutement sur l'humain, dès la première approche en ligne ! "

Pourquoi ce nom de "Monkey tie" ?

"Tie en anglais signifie 'cravate'. Et la cravate, c'est le symbole de réussite par le travail, au XXème siècle. Mais les codes de réussite sont chamboulés, désormais. Monkey Tie est le porte-étendard de ce changement et montre ainsi la voie !"

Vous indiquez que le processus de recrutement prend en compte, dès le départ, les qualités humaines. Pourtant, vous utilisez un algorithme : n'est-ce pas paradoxal ?

"L'algorithme permet de mettre en relation les qualités des candidats et la culture de l'entreprise. A partir du moment où on établit en ligne une relation entre deux personnes, on parle d'algorithme, même si le terme est un peu 'barbare' ! On ne triture pas un algorithme qui prend un maximum de détails, on prend les éléments fondamentaux qui permettent de réellement faire correspondre les besoins et les attentes de chacun."

Justement, comment marche cet algorithme ?

"Il y a une inscription du côté candidat, une autre du côté employeur. C'est intuitif : on entre son CV puis son bilan personnel. Il se remplit en moins de 10 minutes. On utilise un outil reconnu, qui permet de cerner les cinq grands traits de la personnalité et que chacun possède [le "Big Five", ndlr].

Ces traits sont l'extraversion, l'ouverture d'esprit, la stabilité émotionnelle, la conscience professionnelle et la convivialité. Nous pouvons ainsi déterminer quels sont les traits qui caractérisent le mieux chaque candidat."

Cela permet ainsi de diriger au mieux le candidat vers le poste et l'entreprise adéquats...

"Oui, on répond de cette manière aux attentes du candidat. On passe un tiers de notre vie active en entreprise : y être bien devrait être un pré-requis ! Cela nous paraissait naturel de créer une telle plateforme. On a travaillé dessus pendant un an, avec notamment des DRH, des sociologues,... Monkey Tie, c'est le site sur lequel on aimerait chercher et trouver un emploi."

Vous indiquez que l'emploi sera dans l'entreprise qui correspond au candidat... N'est ce pas compliqué, à mettre en place alors que le marché du travail n'est pas au top de sa forme ?

"Plus de 3 millions de personnes cherchent du travail en France. Mais il y a aussi un demi-million d'offres non pourvues et 2,5 millions d'entreprises. Soit les entreprises ne cherchent pas au bon moment, soit elles décident de ne pas pouvoir un poste, car elles ont peur de ne pas trouver le bon élément...

Grâce à notre double solution d'accompagnement et de mise en relation, Monkey Tie permet aux candidats d'être meilleurs dans leur recherche, et de limiter les risques d'un recrutement malheureux pour les entreprises. C'est pour cela que nous avons plus d'une vingtaine de grandes entreprises qui nous font déjà confiance. Ce n'est donc pas une promesse en l'air, car les entreprises et les candidats s'y retrouvent réellement !"