Toutes les villes françaises du top 100 dégringolent dans le classement. Londres, Tokyo et Melbourne sont sur le podium.

Et la meilleure ville étudiante 2018 est… Londres ! Elle succède à Montréal, première du classement en 2017. Paris recule de la 2e à la 5e place de ce classement QS University*.

Les villes françaises en baisse

Le reste du podium est complété par Tokyo, qui l’atteint pour la première fois, et Melbourne. La baisse de Paris s’explique par le coup de la vie. Dans le classement « accessibilité », elle chute de vingt places pour se retrouver 92e. Elle reste cependant bien classée dans les indicateurs « Classement », qui prend en compte les universités bien classées (2e), et « Employabilité » (7e). 

Les trois autres villes françaises du top 100 chutent elles-aussi dans le classement : Lyon passe de la 34e place à la 42e, Toulouse de la 68e à la 78e et Montpellier de la 90e à la 97e. 

« Le classement de cette année indique que les étudiants ont une expérience moins satisfaisante dans les villes françaises, et envisagent moins d’y rester après l’obtention de leurs diplômes », expliquent les auteurs du classement.

Le top 10 des villes étudiantes 2018

Rang 2018 2017 Ville Universités Mixité Qualité de vie Employabilité Accessibilité Vision des étudiants
1 3 Londres 1 7 18 2 113 13
2 7 Tokyo 4 72 2 1 51 17
3 5 Melbourne 11 1 8 10 102 3
4 1 Montréal 25 5 10 20 69 1
5 2 Paris 2 24 20 7 92 27
6 9 Munich 27 40 10 23 36 2
7 6 Berlin 40 39 12 18 29 8
8 15 Zurich 20 18 5 6 80 32
9 13 Sidney 19 2 4 13 114 14
10 4 Seoul 3 57 38 4 76 23
42 34 Lyon 57 37 58 55 33 55
78 68 Toulouse 114 31 79 93 35 97
97 90 Montpellier 112 29 89 114 32 138


* Classement réalisé par QS et basé sur 50 000 réponses d’étudiants du monde entier selon différents critères : classement des universités, part d’étudiants étrangers, qualité de vie, employabilité, coût des études et perception de la ville par les étudiants.