À quelques jours du bac, pas facile de garder le cap sans stresser. Héloïse Guérin-Lefebvre,

Psychologue spécialisée en orientation scolaire dans le cinquième arrondissement à Paris nous donne ses conseils.

Quelles sont les raisons qui poussent un lycéen à consulter une psychologue spécialisée en orientation scolaire ?

Il existe essentiellement deux raisons : soit ces jeunes ont une demande particulière liée à Parcoursup soit ils subissent un stress un peu trop important. Ils ont alors un besoin de parler et d’exprimer leurs émotions. En cette fin d’année ce n’est pas rare. Entre la procédure Parcoursup et le bac, cela fait beaucoup à gérer mais je remarque qu’ils scindent bien les deux dans leur tête : il y a le bac d’un côté et leur projet professionnel de l’autre. Aujourd’hui d’ailleurs ils sont davantage dans l’optique d’avoir le bac que d’être reçus dans la formation qu’ils espéraient. Le bac reste toujours une fin en soi pour eux.

Comment ne pas trop stresser pendant cette période ?

Se préparer un planning de révision et essayer de s’y tenir est déjà un bon moyen. Mais il est vrai que quand les épreuves se rapprochent, les jeunes peuvent se sentir un peu débordés.

Il faut commencer par rappeler que le stress peut être très moteur jusqu’au moment où il devient invalidant. Si l’appétit est attaqué, que le sommeil est perturbé, cela devient difficile de réviser car on est fatigué toute la journée. Pour retrouver un bon équilibre, on peut réaliser des petits exercices de respiration, faire un peu de méditation, du sport… Tout ce qui permet de se ressourcer et d’être plus disponible pour apprendre est à privilégier. Certains lycéens ont parfois l’impression qu’avec ce type d’activité ils perdent du temps de révision mais c’est tout le contraire : ils seront davantage concentrés, travailleront mieux et plus vite.

Parcoursup n’ajoute-t-il pas un peu trop de stress ?

Parcoursup fait des progrès… Avoir supprimer la hiérarchisation des vœux a vraiment enlever un stress réel. La plateforme est devenue plus transparente. Elle donne beaucoup d’indication maintenant, ce qui est rassurant pour les élèves et leur famille. Par exemple, si vous êtes 69ème sur liste d’attente, elle vous indique si vous avez une chance d’être pris dans la formation. Cette transparence facilite également pour les jeunes la compréhension des décisions transmises par Parcoursup. Cette année pour la première fois, la procédure sera suspendue pendant les épreuves du bac. Ils seront toujours dans l’attente, dans l’espoir d’être pris quelque part, ce qui devrait également leur permettre de ne pas être trop perturbés. Bien sûr, il reste des ratés comme ce bug informatique qui a fait croire à des jeunes qu’ils étaient acceptés dans des formations alors que ce n’était pas le cas. Une expérience terrible.

Que peuvent faire les parents pendant cette période ?

Faire confiance aux jeunes. Même si de première apparence, il paraît nonchalant, distant ou ne pas être tellement impliqué dans son bac. En général, c’est tout le contraire. Cette attitude est davantage liée à un comportement adolescent. Le jeune entend parler du bac depuis la maternelle. Il est forcément stressé ! Il faut essayer de ne pas en ajouter et l’accompagner. Par exemple, en lui préparant de bons repas… Montrer qu’on est là mais sans intervenir ou moraliser son comportement. Néanmoins certains stressent et le montrent : perte de sommeil, moins d’appétit… Il faut alors essayer de dédramatiser la situation, expliquer que toute sa vie ne se joue pas sur le bac. Si besoin, il ne faut pas hésiter à consulter un psychologue ou un médecin. 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui n’obtiendraient aucune formation ?

Dès le 25 juin, il faut se tourner vers la procédure complémentaire et vérifier les formations dans lesquelles ils restent des places. En parallèle, regarder aussi les écoles privées hors contrat en étant vigilent sur ce qu’elles proposent. Il faut miser un peu sur les deux. Il est plus prudent de retarder son départ en vacances tant qu’aucune inscription au sein d’un établissement n’est validée.