Nombre d’étudiants, APB, sélection, bourses… Retrouvez les principaux chiffres de la rentrée universitaire.

Quelques semaines après les écoles, collèges et lycées, les établissements de l’enseignement supérieur à leur tour commencé à  accueillir les étudiants. 
L’occasion de revenir, en chiffres, sur la rentrée universitaire 2017.

2 647 800

Le nombre d’étudiants inscrits dans un établissement du supérieur en septembre 2017 est en hausse. Avec 2 647 800 personnes, ils sont 38 100 de plus qu’en 2016
Parmi eux, 1 569 300 sont inscrits dans une université (ou établissement assimilé), 118 700 rejoignent les bancs d’un IUT, 267 700 vont en BTS, et 88 700 ont été sélectionné en classe préparatoire aux grandes écoles.

184 €

Le montant des droits d’inscriptions a été gelé pour cette rentrée. Il reste donc de 184 € en licence, 256  € en master et 391 € en doctorat. Le prix du ticket restaurant est lui aussi gelé, et s’élève à 3,25 € pour l’année 2017-2018. 

3 729

La plateforme APB a fait parler d’elle cette année. Après un exercice 2017 très médiatisé et chaotique, 3 729 candidats n’ont pas reçu d’affectation dans le supérieur, dont une grande majorité de bacheliers professionnels (2 503) et technologiques (1 146). 

Au total, 169 licences non-sélectives ont pratiqué le tirage au sort pour départager les candidats. La situation est d’autant plus dommageable que 135 216 places sont encore vacantes dans le supérieur à la rentrée 2017.

697 063

Le nombre de boursiers a augmenté de 10,8 % depuis 2012, s’établissant en 2016-2017 à 697 063. Côté logement, le gouvernement a annoncé la création de 60 000 nouveaux logements destinés aux étudiants d’ici 2022.

707 millions 

Le budget alloué à l’enseignement supérieur et à la recherche prévoit une hausse de 707 millions d’euros pour 2018, a annoncé le ministère. Par compétences, les budgets 2018 seront ainsi de 13,4 milliards d’euros pour l’enseignement supérieur, 8,4 milliards d’euros pour la recherche et 2,7 milliards d’euros pour la vie étudiante.