A l'occasion de la première journée mondiale de la Radio, qui a pour objectif de rendre hommage à la radio en tant que moyen de communication, Orientations a décidé de revenir sur le métier de journaliste radio, une profession où la polyvalence est primordiale.

Obtenir un travail dans le journalisme radio n'est pas chose aisée. Il est d'ailleurs conseillé de prospecter en région. D'autant qu'un jeune journaliste radio va, en règle générale, commencer son parcours par des piges, afin de se construire un style et surtout se faire connaître dans le milieu. Il est d'ailleurs recommandé de ne pas chercher la spécialisation tout de suite, mais plutôt de choisir le traitement de tous les types d'actualité.

L'exercice de cette profession nécessite bien entendu une culture générale importante, ainsi qu'une réelle envie de transmettre l'information aux auditeurs, en utilisant notamment à la fois un langage fort et porteur. Sur le même principe que la presse écrite, la tâche de base du journaliste radio consiste à chercher l'information tout en vérifiant sa fiabilité, pour ensuite la mettre en forme de façon à la rendre la plus compréhensible et intéressante possible aux oreilles de l'auditeur. Le tout, sans la déformer !

Les études à suivre pour devenir journaliste radio

Une fois le bac en poche, il existe deux possibilités pour se former au métier de journaliste radio : intégrer un IUT ou bien se former à l'université.

L'IUT de Lannion propose désormais deux licences professionnelles : une de journalisme et une autre d'animation et de gestion d'une équipe rédactionnelle, accessibles aux titulaires d'une licence 2, d'un DUT ou encore à des journalistes en activité pouvant justifier d'acquis professionnels.

Neuf écoles de journalisme, reconnues par la profession, vont ensuite permettre de poursuivre les études. Accessibles à partir d'un bac +2, leurs concours d'entrée s'apparentent toutefois à un véritable recrutement professionnel. Cependant, des formations en alternance encore méconnues, de même que des écoles privées moins "cotées" peuvent offrir une alternative intéressante aux grandes écoles.

Le salaire du débutant

Un journaliste radio en début de carrière perçoit en moyenne 1 400 euros nets par mois