Le cabinet de conseil McKinsey vient de rendre public son étude sur les perspectives du marché français. L'avenir de l'emploi dans l'Hexagone n'est pas bon. Mais il semble encore possible de changer la donne...

Le marché du travail français a résisté à la crise... mais il pourrait ne plus tenir bien pas longtemps ! Selon une enquête menée par le cabinet de conseil McKinsey, les perspectives pour 2020 sont peu encourageantes. Le marché souffre en effet de "déséquilibres structurels", ce qui dégrade l'emploi et la croissance du pays. Conséquence : en 2020, plus de 2,2 millions d'emplois qualifiés pourraient ne pas trouver preneurs, tandis que 2,3 millions d'employés peu qualifiés seraient au chômage. Mais ce destin peut bien être changé...

Le diplôme n'est plus une protection

Longtemps perçu comme un rempart face au chômage, le diplôme a perdu de son pouvoir protecteur. En effet, de plus en plus de chômeurs sont diplômés. Le problème de ces jeunes : leur diplôme ne correspond pas aux attentes des entreprises. D'une part, certains préparent à des emplois sans avenir (sociologue,...) et, d'autre part, ils peuvent être en surnombre dans certains domaines (communication,...). D'autres métiers éprouvent en revanche un manque de compétences, comme c'est le cas dans l'ingénierie ou dans la santé.

Adapter les compétences... et leur mise en pratique

Le principal enjeu de ces prochains mois et de redresser la barre pour éviter le "skill mismatch", selon le cabinet de conseil. L'inadéquation des compétences peut en effet être atténuée en proposant des formations adaptées aux besoins des entreprises.

En effet, celles-ci préfèrent différer une embauche plutôt que de faire face à des coûts élevés de recrutement ratés, comme l'indiquait l'enquête "Besoins en main d'œuvre" de Pôle emploi. Mais adapter les compétences n'est qu'une chose : encore faut-il pousser la pratique au maximum lors des formations. Le cabinet de conseil préconise ainsi la mise en place des stages dès le lycée et l'université, alors qu'ils ne sont obligatoires qu'en BTS, IUT et grandes écoles.