Qu’apprend-on concrètement dans une école d’ingénieurs du numérique ? 

Tout d’abord, il est important de préciser que seules les écoles habilitées par la CTI (Commission des titres d’ingénieurs) sont autorisées à délivrer le diplôme d’ingénieur. A ne pas confondre donc avec les écoles « d’ingénierie ». Ces dernières ne vous permettront pas de prétendre aux mêmes métiers, ni aux mêmes salaires et avantages en sortie d’école. En fonction du degré de confiance, la CTI délivre une habilitation pour une durée qui va de trois à cinq ans. Pour obtenir l’habilitation CTI, gage de qualité, les écoles d’ingénieurs doivent remplir un cahier des charges précis.

Une formation scientifique, technique mais pas que….

Contrairement à certaines idées reçues, la formation de l’ingénieur n’est pas que scientifique et technique. Selon les exigences de la CTI, si 70% à 80% de la formation doivent être dédiés à l’étude de ces matières (algorithmique, télécommunication, traitement de l’information, du signal, mathématiques, langages informatiques, …), 20 à 30% doivent être réservés à la formation générale de l’ingénieur qui comprend les connaissances de l’entreprise ainsi que les compétences comportementales : communication, culture générale, gestion de projets, d’équipes, droit, marketing, business plan…

Les projets : une mise en application des savoirs

Autre point essentiel : les élèves-ingénieurs doivent être rapidement opérationnels lorsqu’ils intègrent l’entreprise. C’est pourquoi leur formation ne se borne pas à l’acquisition de savoirs mais comprend des mises en pratique au travers de projets de plus ou moins grande envergure qui leur permettent d’acquérir des savoir-faire essentiels à l’entreprise. C’est ce que l’on appelle la « pédagogie en mode projet », particularité des écoles d’ingénieurs.

Vie associative

Certaines écoles d’ingénieurs l’ont bien compris et l’ont intégré dans leur cursus de formation : l’expérience associative implique l’apprentissage de nombreuses compétences valorisantes pour le futur ingénieur. Les élèves mettent en pratique et perfectionnent les savoir-faire de l’ingénieur : conduite de réunion, élaboration du cahier des charges, communication, négociation, travail en équipe… Cet investissement associatif est d’ailleurs particulièrement suivi et regardé par les futurs recruteurs qui y voient un gage de sérieux et un plus dans le profil de leurs futures recrues.

Construire son projet professionnel

Pour trouver sa voie et s’insérer dans le monde de l’entreprise, les écoles d’ingénieurs proposent généralement des espaces de réflexion autour du projet professionnel. Conférences, ateliers, rencontres avec des ingénieurs et autres professionnels de l’entreprise pour comprendre les métiers, les secteurs et technologies nouvelles, tous ces éléments facilitent l’élaboration du projet professionnel des élèves.

Témoignages de diplômés Efrei Paris promo 2016