Le décret de création de la Comue Université Paris-Saclay a été publié mercredi 31 décembre 2014 au journal officiel. Une nouvelle qui rend officielle la naissance de l'Université Paris-Saclay.

Après trois ans de travail, la communauté d'universités et établissements (Comue) Université Paris-Saclay est née. Elle réunira, de nombreux établissements d'enseignement supérieur et plusieurs organismes de recherche à partir de septembre 2015.

Un campus immense

Cette communauté réunit différents types d'établissements dont les universités Paris-Sud et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ. D'autres comme l'Ecole centrale Paris, HEC, Polytechnique, l'ENS Cachan, Supélec, l'Institut Mines Télécom ou AgroParisTech sont également partenaires.

Sept organismes de recherche font également partie intégrante du projet. Parmi lesquels, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ou l'Institut national de la recherche agronomique (Inra).

Un total de 19 établissements autonomes dont l'objectif sera de coordonner les actions et de « mutualiser certains moyens dans le cadre d'un projet partagé définit et mis en œuvre conjointement », détaille le communiqué de presse de l'université.

Des objectifs ambitieux

Ce regroupement permettra notamment aux étudiants, enseignants, chercheurs et personnels de l'université d'évoluer dans « un environnement mixte de qualité où logements étudiants et logements de familles se mêleront de façon harmonieuse », explique le communiqué. Une carte étudiante unique donnera accès à tous les services communs de l'université : bibliothèque, informatique, restauration, accès internet,...

L'objectif est clair pour cette communauté d'établissements : devenir la meilleure université européenne et figurer parmi les dix premières mondiales. Dans Le Parisien, Dominique Vernay, président de la fondation de coopération scientifique (FCS) explique que, « selon une simulation regroupant les classements individuels de chaque établissement composant Paris-Saclay, ce campus serait 19e au classement international de Shanghai. » Dès la rentrée 2015, le regroupement devrait compter plus de 60 000 étudiants.