L'utilisation de Twitter en classe permettrait aux étudiants de se sentir plus concernés, grâce à une hausse d'interactions sur le réseau social, affirme une récente étude scientifique.

Les étudiants de Lock Haven University ont joué les souris de laboratoire pour le site ayant pour emblème l'oiseau bleu ! Une étude publiée dans le Journal of Computer Assisted Learning a en effet analysé les effets de Twitter sur 70 jeunes utilisant ce site de micro-blogging en classe, en début et fin de cours de première année d'université. Les chercheurs leur ont ainsi demandé de commenter sur Twitter les exposés effectués en classe, et de réaliser certains travaux via ce site. Une classe témoin a reçu les mêmes questions et les mêmes enseignements, sans utiliser Twitter. Et il semblerait que l'activité sur ce réseau social soit bénéfique pour les jeunes !

Plus d'engagement et une meilleure note

Au lieu de faire diminuer l'attention des étudiants, l'utilisation de Twitter permet au contraire de l'augmenter ! Et, de fait, ce sont les résultats qui affichent une hausse : les étudiants ont gagné... un demi-point sur leur moyenne ! Une bonne nouvelle pour Reynol Junco, qui a mené la recherche.

Le chercheur espère ainsi que les enseignants vont plus amplement intégrer les réseaux sociaux dans leurs cours. D'autant que Twitter est de plus en plus prisé par les écoles, notamment pour organiser des conférences quand des établissements sont dispersés sur des campus différents ou développer de l'interactivité avec des élèves...