Le CNPC, premier centre européen de formation spécialisé dans les métiers commerciaux du sport et des loisirs, va ouvrir dès la prochaine rentrée un cursus innovant formant des managers opérationnels et polyvalents.


L'école de commerce du sport CNPC va ouvrir un Bachelor unique en Europe
Le CNPC, l'école de management du sport, vient de lancer le premier Bachelor en Europe consacré au sport et baptisé "Sport Commerce & Management".Cette formation professionnalisante en trois ans ouvrira ses portes dès la prochaine rentrée. Elle sera d'abord lancée à Pau, dès octobre 2012, puis dans les "deux autres principaux campus" de l'école de commerce, à Grenoble en 2013 puis à Paris l'année suivante.

Du commerce, du management, de l'international et des stages

Cette formation unique en Europe fait ainsi la part belle au commerce, au management, à l'international mais également au stage. Ainsi, en première année, le programme se concentre sur les produits sport (acquisition des connaissances, montage et réparation...), le merchandising, la vente et se conclut par un premier stage de deux mois en entreprise.

La seconde met l'accent sur le droit, la gestion, le marketing et la négociation, avec pour finir un stage d'une durée comprise entre quatre et six mois.

Enfin, la troisième et dernière année est divisée en trois thèmes principaux : la stratégie, le management et l'international. A son terme, un stage de six mois doit être réalisé, avec la possibilité de partir à l'étranger. Cette dernière année peut d'ailleurs s'effectuer en formation initiale ou en alternance.

Le CNPC (2 600 personnes formées chaque année, 1 800 jeunes diplômés par an) entend ainsi apporter une formation à la fois théorique et technique spécialisée, favorisant les capacités d'adaptation, d'opérationnalité, d'anticipation et de créativité des futurs managers. Dans cette perspective, les cours seront d'ailleurs assurés par une équipe d'une vingtaine d'enseignants, tous issus du domaine sportif, managérial ou commercial.

Former des diplômés opérationnels et polyvalents

Le Bachelor Sport Commerce & Management veut ainsi préparer ses futurs diplômés à devenir des "managers opérationnels, dotés de profils évolutifs et polyvalents", capables d'évoluer dans les plus grandes marques (Intersport, Sport 2000, Décathlon, Foot Locker, Quicksilver...) en tant que managers de magasins, de responsables de force de vente, d'animateurs réseaux, de chefs de produit ou encore de directeurs adjoints de grandes magasins ou de PME.

"L'objectif de ce Bachelor est de former au middle management. Pour cela, il est nécessaire d'avoir une vision globale et complète de l'ensemble du spectre des compétences. C'est d'ailleurs la grande originalité de notre formation. Le futur manager va apprendre tous les métiers qui se trouvent dans un magasin : il saura raccorder les raquettes, réparer les skis, faire des semelles pour les chaussures... Cela lui permettra d'avoir une autorité et une forte compétence. Car, dans la grande distribution, il n'y a qu'une seule autorité qui fonctionne : ce n'est pas l'autorité hiérarchique, mais celle de la compétence", explique Gérard Pouet, directeur du CNPC, qui annonce un taux de placement de 92 % à la sortie de l'école.

En début de carrière, les diplômés de ce Bachelor pourront ainsi prétendre à une rémunération brute légèrement inférieure à 2 000 euros. "Mais la part variable peut représenter jusqu'à 30 % du salaire, et il y a une évolution rapide. Il est en effet possible de devenir responsable d'un Go Sport, par exemple, en deux ans seulement", précise Gérard Pouet.

Le sport, un marché en mouvement permanent

L'école de commerce, qui dispose de sept antennes dans toute la France (Pau, Grenoble, Orléans, Mulhouse, Quimper, Saint-Pierre (Île de la Réunion) et Paris depuis l'année dernière) entend de cette manière répondre à une demande grandissante sur le marché du sport en France (articles et services destinés à la pratique du sport et des loisirs). Un marché important (plus de 9 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2010), en perpétuel mouvement, qui s'est professionnalisé et spécialisé ces dernières années.

Il emploie désormais plus de 50 000 salariés, répartis dans plus de 4 000 entreprises, et fait état d'un turn-over important, de l'ordre de 20 à 25 %. Cette forte croissance a créé un besoin de nouvelles compétences, auprès des distributeurs et des fabricants d'articles de sport, notamment en matière de managers qualifiés.

"Le bachelor spécialisé sport du CNPC est une formation adaptée à nos besoins. Nous sommes toujours à la recherche de collaborateurs auxquels nous pouvons offrir des parcours professionnels riches et variés. Dans un contexte de plus en plus concurrentiel, nous cherchons des personnalités qui souhaitent prendre les responsabilités et qui disposent de solides compétences. Cette formation, qui allie théorie et stages pratiques, est en parfaite adéquation avec nos attentes pour recruter nos futurs responsables de rayon", confirme ainsi Olivier Vialard, directeur des ressources humaines du groupe Décathlon.

Ne pas rester dans les startings bloks pour s'inscrire

Mais attention, pour "prendre le bon wagon", il faut se dépêcher, car les inscriptions ont déjà commencé. D'autant que les effectifs sont limités à 30 personnes par promotion ! Pour postuler, il faut présenter un TOEIC d'au moins 600 points, et satisfaire au mieux à une journée de sélection comportant notamment un entretien de motivation de 45 minutes. Concernant les frais de scolarité, il s'élève à 4 500 euros par an, que ce soit en formation initiale ou continue.

A noter enfin la possibilité d'entrer directement en troisième année pour les titulaires d'un bac+2 (venant notamment de BTS MUC ou NRC). Mais seulement après un "apprentissage métier" d'un mois et demi.