La ville de Paris s'est dotée du plus gros incubateur de start-up au monde. Cette "pépinière", dont l'initiative revient à Xavier Niel, va servir aux jeunes projets pour se monter et se développer. Objectif : 1 000 start-up dans la Halle Freyssinet d'ici à 2016.

De la gare de marchandise au plus grand incubateur de start-up au monde, il n'y a qu'un pas ! La ville de Paris a dévoilé ce mardi le projet de rénovation de la Halle Freyssinet, à l'abandon, qui va retrouver une seconde jeunesse, grâce à un projet innovant et ambitieux. L'ancienne gare va en effet pouvoir accueillir 1 000 projets d'ici à 2016 et la fin des travaux.

Faciliter la vie des start-up

Pas facile de se lancer quand on souhaite monter une start-up ! Mais la Halle Freyssinet se veut être une véritable pépinière pour ces jeunes pousses. Les services proposés iront de bureaux installés dans des containers métalliques à des espaces de travail collectifs, un restaurant, et même un accueil où les entrepreneurs pourront effectuer leurs démarches administratives en un clin d'œil. Le début des travaux est prévu en juin 2014, pour un achèvement et un lancement en 2016.

Un financement multiple

Le financement d'un tel projet est à son image : titanesque. Ainsi, il se fonde sur un partenariat public privé. La mairie de Paris a acquis l'ancienne gare pour 70 millions d'euros, qu'elle revendra au même prix au consortium qui fera revivre les lieux. Les voiries et abords de la zone seront également à sa charge. La Caisse des dépôts et consignations soutiendra le projet à hauteur de 10 millions d'euros. Enfin, dernier financeur, mais non des moindres : Xavier Niel, le fondateur du groupe Free et de l'école 42, investira sur ses fonds privés pas moins de 120 millions d'euros !