Les gens "intelligents" n'écoutent pas forcément Beyoncé, ou alors très peu, révèle une étude réalisée par un jeune hacker américain féru d'informatique. En comparant des notes de lycéens avec les musiques qu'ils écoutaient, il en a conclu que Beethoven, U2, Radiohead, Norah Jones ou Led Zeppelin étaient plutôt écoutés par les jeunes ayant de bonnes notes.

L'open-data sert à tout, vraiment à tout. Et les études sérieuses laissent parfois la place à des enquêtes plus insolites... Après avoir effectué une corrélation entre les notes obtenues au bac et les prénoms, place à la corrélation entre les notes et les musiques écoutées. Une étude réalisée par un jeune surdoué de l'informatique, Virgil Griffith, étudiant à l'Institut de technologie de Californie, compare en effet les résultats scolaires de milliers de lycéens et leur playlist.

Pour ce faire, le jeune hacker a collecté sur Facebook le nom des 133 artistes les plus écoutés par les élèves de 1 352 écoles avant de croiser ces résultats avec leurs scores au SAT, l'examen qui permet aux élèves américains d'intégrer l'université.

Beethoven contre Lil Wayne

Sans grande surprise, il s'avère que les élèves ayant obtenu les meilleurs résultats ont tendance à écouter Beethoven. Viennent ensuite Radiohead, U2, Norah Jones, Led Zeppelin et David Bowie. En revanche, les "derniers de la classe" sont plutôt friands de Beyoncé, Lil Wayne, Jay-Z, Justin Timberlake ou encore Akon. Selon le jeune homme, les résultats valent ce qu'ils valent, d'autant plus que la musique classique est également citée chez les élèves ayant obtenu les scores les moins bons...

Mais, plutôt que d'intelligence, il faudrait plutôt parler de culture. Comme en France, les jeunes issus de milieux aisés sont plus à même d'écouter de la musique classique... De plus, les notes obtenues ne prouvent pas vraiment l'intelligence des élèves, mais plutôt leur mémoire, l'examen n'étant évidemment pas un test d'intelligence, mais de connaissances, à l'instar du baccalauréat en France.

Les auteurs préférés des meilleurs élèves

Autre enseignement de cette insolite étude : l'intelligence varie également en fonction des livres lus. Virgil Griffith a en effet également comparé les lectures des jeunes et leurs résultats scolaires. Il en ressort que les jeunes ayant les meilleures notes ont tendance à lire plutôt Lolita, de Nabokov ; Cent ans de solitude, de Garcia Marquez ; ou L'économie saugrenue, de Steven Levitt. Et ceux ayant des résultats plus moyens portent notamment leur intérêt sur Fahrenheit 451, Le diable s'habille en Prada,...