En ce mercredi 21 mai, Google célèbre le 215e anniversaire de Mary Anning, collectionneuse de fossiles et paléontologue britannique de métier, par l'intermédiaire d'un de ses fameux Doodle. Orientations a, de son côté, décidé de vous présenter le métier d'archéologue.

L'archéologue est un interprète des traces du passé : il recherche et étudie celles laissées par l'homme depuis la Préhistoire, pour reconstituer l'histoire de l'Humanité. Aller à la rencontre des civilisations disparues il y a des milliers d'années, rechercher les objets du passé, fouiller un terrain... telles sont quelques-unes des missions d'un archéologue. Mais attention : le temps des chantiers où l'archéologue était à la recherche du moindre silex est terminé. Aujourd'hui, ce professionnel recherche, que ce soit dans des champs ou en pleine ville, des traces de construction ou des objets susceptibles d'avoir appartenu à des civilisations anciennes ou disparues.

Chercheur et homme de terrain à la fois

L'archéologue est à la fois un chercheur et un homme de terrain. Sur un site qui doit être fouillé, il participe à la mise en place du chantier et constitue des équipes de fouilles. Sépultures, tessons d'amphores, bijoux... tous ces indices sont analysés par ce professionnel.

Au fur et à mesure des découvertes, il nettoie, classe et répertorie ce qui a été trouvé. Puis il prolonge sa découverte en essayant de dater les objets à l'aide de différentes techniques scientifiques, de déterminer le style artistique ou la méthode de fabrication pour ensuite en tirer des conclusions sur les modes de vie. Enfin, il diffuse les résultats de ses recherches dans des revues spécialisées.

La formation d'archéologue

Difficile d'accès, le métier d'archéologue exige une formation de haut niveau, doublée d'un apprentissage sur le terrain. Il faut tout d'abord passer une licence : il en existe plus d'une trentaine en sciences humaines et sociales, avec mention histoire, histoire de l'art ou archéologie. A niveau bac+5, il faut opter pour un master de recherche en archéologie préventive, archéo-sciences, ou archéologie classique et médiévale. Enfin, un doctorat d'archéologie, de niveau bac+8, est indispensable.

Mais les études seules ne sont pas suffisantes. Il est obligatoire, en parallèle, d'acquérir une bonne pratique en multipliant les stages sur le terrain, en participant à des chantiers, à des travaux sur collections dans des musées...

Le salaire de l'archéologue

Dans la fonction publique, le salaire de l'archéologue dépend du grade et de l'échelon. A cette rémunération principale s'ajoutent diverses indemnités et primes versées, par exemple, en fonction du lieu d'exercice. De leur côté, un archéologue contractuel gagne entre 1 200 et 2 200 euros.