Lors des épreuves anticipées du bac de français, les bacheliers devront réaliser un travail d'écriture. Orientations livre quelques conseils à ceux qui optent pour le sujet d'invention.

Les épreuves anticipées de français ont lieu en fin d'année de première générale et technologique. A l'écrit, en deuxième partie de l'examen, il vous sera demandé un travail de rédaction. Si vous choisissez le sujet d'invention, il vous faudra respecter une certaine méthodologie. Orientations vous guide pour vous aider à mieux réussir l'examen le jour J.

A qui s'adresse l'écriture d'invention ?

Il s'agit d'un exercice particulier qui demande certaines facultés : vous devez avoir de bonnes compétences rédactionnelles. « Il ne faut prendre ce sujet que si l'on aime écrire », précise Nadia Ettayeb, professeure agrégée de lettres modernes. Il vous faudra respecter la forme d'écriture demandée tout en vous écartant des textes du corpus sur lesquels s'appuie le sujet. Ne paraphrasez jamais ces derniers.

La bonne compréhension du sujet

Première chose à faire lorsque vous êtes devant votre copie d'examen, bien lire le sujet. Ce dernier vous donne les pistes à suivre pour votre travail d'écriture et les contraintes qui vous sont imposées. « Il faut bien prendre en compte la situation d'énonciation proposée et ce qu'elle implique », explique Nadia Ettayeb.

S'agit-il d'un monologue, d'une lettre, d'un article ? Suivant la forme, vérifiez que vous connaissez tous les codes s'y rattachant. Il vous faudra également identifier le registre de langue (comique, tragique) demandé.

Narration VS argumentation

A la lecture du sujet, vous devrez identifier le cadre proposé pour votre écriture d'invention. Dans le cadre narratif, il vous faudra respecter des consignes induisant des transpositions (changements de genre, de registre, de point de vue) ou des amplifications (description ou dialogue dans un récit, poursuite d'un texte, ellipse narrative).

Dans le cadre argumentatif, on attendra de vous la rédaction d'un article, d'une lettre, d'un monologue délibératif, d'un dialogue, d'un discours ou encore d'un récit à visée argumentative.

La recherche et la structuration de vos idées

Ne vous lancez pas à l'aveuglette dans la rédaction de votre sujet d'invention. Reprenez le thème qui vous est donné dans le corpus de texte et listez au brouillon vos idées, vos arguments et les exemples qui les illustreront. Définissez également les mots-clés de l'énoncé et tentez de faire le lien avec vos connaissances, vos lectures, les auteurs abordés en cours et leurs contextes.

Ne négligez pas votre argumentation : « L'écriture d'invention impose les mêmes attentes argumentatives que la dissertation mais dans une forme moins académique, argue Mme Ettayeb. Il est important d'éviter les coquilles vides ».

La phase de rédaction

Laissez place à votre imaginaire, votre créativité, votre originalité. Faites le bon choix des termes, champs lexicaux et figures de style que vous emploierez.

Emmenez le correcteur en voyage avec vous jusqu'au bout de votre copie, en veillant à conserver une continuité dans le temps et à produire une chute pertinente. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour réussir l'épreuve.