Lors de l'épreuve anticipée de français, au baccalauréat, les élèves de première générale et technologique peuvent choisir entre plusieurs exercices lors du travail d'écriture. Orientations vous donne quelques conseils méthodologiques pour le commentaire.

L'épreuve anticipée de français du baccalauréat, qui a lieu à la fin de l'année de première, donne le choix aux lycéens entre plusieurs exercices d'écriture : la dissertation, l'écriture d'invention et le commentaire de texte. Ce dernier doit respecter certaines règles méthodologiques. Orientations vous donne donc quelques conseils afin de réussir au mieux le jour J.

Bien lire le texte

Dans un premier temps, vous devez vous imprégner du texte que vous allez devoir commenter. Lisez-le plusieurs fois. « Il est important que les candidats notent, dans un premier temps, leurs impressions de lecture », précise Nadia Ettayeb, professeure agrégée de littérature. Soulignez les mots et expressions qui vous semblent importants, commencez à repérer les figures de style, à noter les thèmes qui s'en dégagent.

« Dans un second temps, ils doivent entrer dans les détails de l'écriture, repérer les caractéristiques fortes du style qui permettent d'éclairer les impressions de lecture et de les approfondir à chaque relecture », poursuit Nadia Ettayeb. Comment vous semble le vocabulaire du texte : familier, soutenu, mélioratif, péjoratif,... ? A quel temps sont conjugués les verbes ? A quel genre se rattache le texte (roman, poème, pièce de théâtre,...) ? La ponctuation est-elle particulière ? Quels sont les différents champs lexicaux ? Qui est l'auteur ? Que connaissez-vous de lui, de son œuvre, de son époque ? Tentez de répondre à toutes ces questions. L'objectif : « Dégager les grands mouvements du texte », commente-t-elle.

Si c'est un extrait de roman, de poème, de pièce de théâtre, votre analyse ne sera pas la même. Pour un poème, vous examinerez le rythme, le genre et la richesse des rimes, les strophes et leur longueur. Pour une pièce de théâtre, vous devrez vous intéresser au lieu, aux personnages, à leurs dialogues ainsi qu'au moment auquel se déroule la scène. Pour un roman, vous analyserez la construction des phrases, le point de vue du narrateur et le genre du texte (narratif, descriptif, argumentatif).

L'élaboration du plan

« Les candidats doivent ensuite élaborer les axes d'interprétation. Quelles impressions dominantes retenir ? Dans quel ordre ? Il faut aller du plus évident au plus subtil, de celles des premières lectures à celles qui viennent à la fin », détaille Nadia Ettayeb. Il existe plusieurs types de plan : dialectique (thèse, antithèse, synthèse), chronologique ou thématique. Généralement, ce dernier est préféré aux autres car il vous donne une certaine liberté.

Pour élaborer votre plan détaillé, essayez de regrouper les différentes notes que vous avez prises en grands thèmes. A partir de cela, tentez de déterminer un fil logique à votre développement. Pour chaque partie, trouvez des figures de style, des procédés d'écriture, des champs lexicaux...

Une fois ce travail terminé, passez à la rédaction de votre commentaire de texte.

L'écriture du commentaire

Pour soigner l'introduction et la conclusion au maximum, il est vivement recommandé de les rédiger au brouillon. Le reste du commentaire de texte est à rédiger directement sur la copie d'examen.

L'introduction

Dans un premier temps, vous devez effectuer une phrase d'ouverture, une accroche qui lance la lecture de votre correcteur. Elle doit intégrer le texte dans un contexte plus vaste (une époque, un courant littéraire, un auteur,...).

Dans un second temps, présentez l'auteur, l'œuvre de laquelle est extrait le texte étudié, la date de publication, le thème de l'extrait.

Pour finir, annoncez votre plan en précisant les grandes parties.

Le développement

Au cours de votre développement, vous devez proposer une analyse détaillée du texte. En suivant le plan établi, vous allez mettre en avant les différents aspects que vous avez pu observer. A quoi sert l'emploi des différents champs lexicaux ? Quelle utilité ont les figures de style dans le déroulement du texte ? Au cours de votre analyse, vous devez essayer de suivre une progression logique afin de ne pas perdre le correcteur. « Il faut éviter les phrases longues, alambiquées, préférez un style clair et précis », conseille la professeure.

Entre chaque grande partie, pensez à rédiger une phrase de transition. Celle-ci doit établir le lien entre les deux parties. Elle est très importante à la bonne compréhension de votre commentaire.

La conclusion

Dans un premier temps, faites le bilan de votre argumentation. A partir du raisonnement que vous avez tenu au cours de votre commentaire, vous devez être capable de pouvoir dégager une conclusion.

Pour finir, essayez de trouver une ouverture intéressante, de citer un autre texte, un autre auteur ayant abordé les problématiques que vous avez touchées durant votre analyse.

De premières pistes méthodologiques pour aborder le commentaire de texte de la meilleure des manières et vous donner toutes les chances d'obtenir une note honorable.