Faire une thèse est un travail extrêmement exigeant, qui laisse très peu de temps pour exercer une autre activité, avec donc l'impossibilité de gagner un peu d'argent à côté... Panorama des principaux financements à la disposition des doctorants et des modalités pour les obtenir.

Contrat doctoral

Le contrat doctoral a remplacé, depuis 2009, les contrats d'allocataire de recherche et de moniteur de l'enseignement supérieur. C'est un contrat de droit public, qui intègre le doctorant au personnel de l'établissement. Il est assimilable à un CDD qui, comme tout contrat de travail, ouvre droit à un salaire, à des congés, et permet  de cotiser à la retraite, à l'assurance maladie et au chômage.

Les missions confiées dans le cadre d'un contrat doctoral peuvent être consacrées entièrement à la recherche, mais aussi - dans la limite d'1/6 du temps du doctorant - à l'enseignement, à l'information scientifique, à la valorisation de la recherche, ou à l'expertise ("doctorant conseil").

Durée du contrat doctoral

La durée d'un contrat doctoral est de trois ans, et peut être prolongée exceptionnellement d'un an.

Montant du financement  du contrat doctoral

La rémunération mensuelle minimale du contrat doctoral, depuis le 1er juillet 2010, est de 1 684,93 euros bruts mensuels pour une activité de recherche seule, et de 2 024,70 euros bruts mensuels en cas d'activités complémentaires.

Postuler à un contrat doctoral

Les candidatures sont ouvertes aux étudiants titulaires d'un Master 2, sans condition d'âge ni d'année d'obtention du diplôme. Les modalités pour postuler diffèrent selon les écoles doctorales qui diffusent un appel d'offre, et nécessitent généralement de constituer un dossier composé d'un CV, d'une lettre de motivation, d'un projet de thèse, d'un exemplaire du mémoire de Master 2, de l'attestation de soutenance et d'une lettre de recommandation (du directeur du Master et/ou du directeur de thèse).

CIFRE

La Convention Industrielle de Formation par la Recherche (CIFRE) repose sur un accord conclu entre le doctorant, son laboratoire de recherche et une entreprise. Grâce à ce dispositif, une entreprise peut confier une mission de recherche à un doctorant, qui constituera le sujet de sa thèse.

L'intérêt de la CIFRE pour le doctorant, outre le financement de sa recherche, est de pouvoir acquérir une première expérience en entreprise et, éventuellement, de se faire recruter à l'issue de sa soutenance.

Durée de la CIFRE

Trois ans, dans le cadre d'un CDD de 36 mois, ou d'un CDI.

Montant du financement de la CIFRE

L'entreprise verse un salaire au doctorant, qui ne peut être inférieur à 23 484 euros bruts annuel.

Postuler à une CIFRE

Les postulants à une CIFRE doivent être titulaires d'un Master 2 ou d'un diplôme d'ingénieur, obtenu il y a moins de trois ans. Le candidat ne doit pas être inscrit en thèse depuis plus de neuf mois, ni être embauché dans l'entreprise depuis plus de neuf mois. Une fois trouvé un laboratoire de recherche et une entreprise, la demande de CIFRE peut être déposée à tout moment de l'année sur le site dédié de l'ANRT (http://cifre.anrt.asso.fr), organisme qui gère le dispositif.

Obtenir un poste d'ATER

Obtenir un poste d'attaché temporaire d'enseignement et de recherche (ATER) permet à un doctorant de préparer une thèse tout en enseignant dans une université, avec un statut d'agent contractuel.

L'enseignement doit alors être de 128 heures de cours par an, ou de 192 heures de travaux dirigés, ou encore de 288 heures de travaux pratiques. Il est possible d'obtenir un contrat à temps partiel.

Durée du contrat d'ATER

La durée d'un contrat d'ATER, pour un doctorantou unjeune docteur, est d'un an, renouvelable une fois.

Montant du financement du contrat d'ATER

La rémunération d'un attaché temporaire d'enseignement et de recherche à plein temps est de l'ordre de 2 015 euros brut mensuels, à laquelle s'ajoute une prime annuelle d'enseignement supérieur et de recherche de 1219,16 euros.

Postuler à un contrat d'ATER

Chaque année, les universités ouvrent une campagne de recrutement d'ATER. Les candidats doivent remplir et remettre un dossier de candidature à l'établissement, qui sera ensuite examiné par une commission d'expertise.

Obtenir une bourse

Des bourses de thèses sont proposées par des organismes de recherche (ADEME, INRA, CEA, ONERA,...), par les Régions, par des fondations ou des associations. Elles peuvent être généralistes ou limitées à une discipline. Les appels à candidature ayant souvent lieu très tôt dans l'année (au mois de janvier en règle général), il est conseillé de postuler dès le Master.

Durée d'une bourse de thèse

La durée d'une bourse de thèse est comprise généralement entre un et trois ans.

Montant d'une bourse de thèse

Une bourse peut être délivrée de façon annuelle ou sous forme d'un salaire mensuel, son montant variant en fonction de l'organisme.

Postuler à une bourse de thèse

Les modalités et les conditions de candidatures varient en fonction des bourses. A noter que certaines présentent une limite d'âge (27 ans).