Comment faire mes études d’ingénieur à l’étranger ? 

Si les écoles d’ingénieurs sont une spécificité bien française, il existe des solutions pour allier études d’ingénieur et études à l’international. Le principe est simple : il suffit de profiter des programmes internationaux que proposent aujourd’hui les écoles d’ingénieurs.

Partenariats avec les universités étrangères

Les écoles d’ingénieurs en France l’ont compris depuis longtemps : leurs étudiants doivent avoir une solide formation à l’international pour répondre aux besoins des entreprises dans un monde hyper globalisé. Depuis une quinzaine d’année, elles développent des partenariats avec les universités étrangères et ne se cantonnent pas seulement aux destinations anglophones. Efrei Paris a été pionnière dans ce domaine en développant ces partenariats dès les années 80 ; aujourd’hui elle travaille avec près de 100 universités à travers le monde. Il existe un grand choix d’universités dont certaines font rêver pour leur excellence académique ou tout simplement pour le cadre touristique qu’elles offrent.


Les programmes à l’international

En fonction de l’école choisie, les étudiants peuvent effectuer entre 1 trimestre et 24 mois d’immersion à l’étranger via différents types de programmes : immersion académique avec une université étrangère, doubles-diplômes, programme Erasmus, stages en entreprise à l’étranger, stages en laboratoire de recherche, stages linguistiques…

Pour les étudiants, il est important de choisir des programmes d’études et des destinations à l’international en cohérence avec leur projet professionnel. Par exemple, si on est passionné par l’intelligence artificielle, un stage de recherche à l’université de Nagoya au Japon sera un bon moyen de booster son CV et trouver plus facilement un emploi dans le pays !

Les programmes internationaux en France

Nous avons vu apparaître ces dernières années des programmes à caractère international au sein même des écoles d’ingénieurs françaises. Les étudiants peuvent ainsi opter pour une prépa intégrée anglophone et suivre ainsi un cursus largement tourné vers l’international.

Par exemple, Efrei Paris propose une prépa de ce type appelée « Prépa Section Internationale » dans laquelle les étudiants issus de différents pays suivent 100% de leurs cours en anglais. Ils peuvent d’ailleurs poursuivre leur parcours en anglais jusqu’à leur diplôme en choisissant l’une des spécialisations proposées également en anglais (6 parmi les 12 disponibles à Efrei Paris). De plus en plus répandu, ce type de programme permet aux étudiants de donner une teinte internationale à leur parcours/CV et de favoriser leur insertion professionnelle à l’international.

Les équivalences 

Depuis l’adoption du schéma de Bologne en 1988 (Licence – Master – Doctorat), et les crédits ECTS, les équivalences entre les différents programmes d’études se trouvent largement facilités. Concrètement les étudiants soumettent un projet d’études dans une université partenaire avec le programme détaillé à leur propre école d’ingénieurs qui valide ou non la proposition de programme pour lequel les équivalences sont demandées.

Les stages en entreprises à l’international

Pour la recherche de stages, les étudiants peuvent faire appel au service dédié dans leur école ou encore au réseau des anciens élèves en poste à l’étranger. Néanmoins décrocher un stage aux Etats-Unis notamment est loin d’être une mince affaire en raison des démarches administratives complexes et du statut de stagiaire. C’est pourquoi il est possible de faire appel à des organismes qui se chargent de trouver des stages et facilitent les démarches. 


Témoignage de Nicolas Courilleau [Promo Efrei Paris 2014] sur son expérience à l’international