Lors des oraux de rattrapage, une question revient de manière quasi-systématique : « comment se présenter devant le jury ? » Orientations vous livre quelques conseils pour partir du bon pied et adopter l'attitude appropriée.

Vous n'avez pas obtenu le bac du premier coup et vous devez passer l'oral de rattrapage. Une nouvelle chance s'offre à vous. Pour bien amorcer votre entretien, veillez à faire parvenir au jury une image la plus positive possible, car la première impression est bien souvent décisive. Pour cela il est nécessaire de préparer avec attention cette entrevue. Orientations fait le point sur les pistes à suivre et les points à oublier pour convaincre vos interlocuteurs.

Gardez le sourire

C'est un point à ne pas négliger. Si vous souriez, votre examinateur sera plus à même de vous rendre la pareille et d'amorcer la conversation de manière positive. Au contraire, un visage crispé témoignera de votre stress.

Par ailleurs, l'important lors d'un examen oral est d'établir un contact avec le jury. Il faut en effet s'efforcer de regarder votre interlocuteur dans les yeux, et de ne pas rester le nez plongé dans vos notes.

Jouez la sobriété

Avant de se rendre à l'oral, mieux vaut miser sur une tenue vestimentaire la plus sobre possible. Le but étant que vos vêtements ne deviennent pas un élément de jugement. Il faut donc éviter les tenues vestimentaires trop vives, les cravates amusantes, les tee-shirts provocateurs...

Pour autant, le costume ou le tailleur ne sont pas indispensables. Pour les garçons, veste et chemise, et pour les filles, pantalon ou jupe, et chemisier conviennent parfaitement.

Contrôlez le temps

Mettez votre montre en évidence ou posez-la devant vous pour surveiller au mieux le temps qui passe. Cela permettra de « rectifier le tir » si vous voyez qu'à quelques minutes de la fin de l'oral, vous n'avez pas dit tout ce que vous vouliez.

Pour cela, il est conseillé de s'entraîner en amont, seul ou en groupe, pour se mettre en condition. Mais attention : avec le stress, il n'est pas rare que le débit de paroles soit plus élevé qu'à l'ordinaire.

Maîtriser votre sujet

Si vous avez bien révisé, gardez confiance et montrez à l'examinateur que vous savez de quoi vous parlez. Au cours de l'oral, le candidat dispose d'un temps de préparation pendant lequel il doit réfléchir à un sujet ou une question posée.

Il lui sera possible d'indiquer sur une feuille de brouillon son plan, qu'il pourra utiliser une fois devant le jury. Toutefois, mieux vaut rester distant de ses notes, privilégier la concision et ne pas vouloir trop en dire. Enfin, la maîtrise du sujet permet d'anticiper les questions de l'examinateur.

Ne pas oublier les règles de politesse

En entrant dans la salle d'examen le lycéen doit appliquer les formules de politesse : « bonjour », « merci », et saluer l'examinateur lorsque l'entretien prend fin. De même, vous devez certes vous sentir à l'aise mais il faut tout de même éviter de se présenter en jean-baskets, voire même en bermuda-tongs durant les oraux du mois de mai-juin... cela pourrait être perçu comme une manque de respect ou de sérieux.

Par ailleurs, le rattrapage fait la part-belle à la conversation. Veillez donc à parler distinctement, de préférence sans mâcher de chewing-gum.

Éteignez votre portable

Rien n'est plus désagréable pour un membre de jury qu'une perte de temps, en attendant que le candidat chercher son téléphone portable pour l'éteindre.

De la même manière, si vous rencontrer ce genre de situation, ne décrochez en aucun cas, même pour préciser à votre interlocuteur que vous le rappellerez plus tard. C'est un risque majeur d'élimination.

Ne jouez pas avec vos stylos

S'il est conseillé de prendre de quoi noter, il est contre-indiqué d'avoir le mauvais réflexe de s'adonner à du « twirling bâton » avec son stylo. Même chose si vous avez un stylo quatre-couleurs : veillez à ne pas changer de couleurs toutes les deux minutes.

Mieux vaut également éviter les marques de nervosité : ronger ses ongles, produire des gestes répétitifs... ce genre d'attitude est susceptible d'importuner le jury et de lui faire perdre le fil de votre raisonnement.

Dernière mise à jour : 02 juillet 2019