Tenter le rêve américain en étudiant dans une université outre-Atlantique, c'est possible. Chaque année, de nombreux Français se lancent dans l'aventure : universités reconnues à travers le monde, apprentissage de l'anglais... Un pays qui présente de nombreux atouts.

Première puissance économique mondiale, les Etats-Unis ont une superficie 17 fois supérieure à celle de la France. Avec un taux de chômage de 5,4 % en avril 2015, ce pays offre de nombreuses opportunités aux étudiants étrangers : enseignements de qualité, établissements à renommée internationale, apprentissage de l'anglais... Autant de critères qui ne manquent pas d'attirer les jeunes français. Alors, pourquoi ne pas tenter le rêve américain ?

University, College ou Institute... Quel établissement ?

Avant tout, il va falloir décider vers quel type d'établissement se tourner. Aux Etats-Unis, ils sont au nombre de trois : Colleges, Universities et Institutes. Les premiers délivrent des diplômes bac +2 appelés associate of arts ou associate of sciences qui sont l'équivalent de nos BTS-DUT.

Les Universities de leur côté offrent des titres allant jusqu'au PhD (équivalent de notre doctorat) avant un fort penchant pour la recherche. Enfin, les Institutes sont spécialisés dans une seule grande discipline.

Les établissements américains offrent un large choix de spécialités avec des formations de grande qualité. L'électronique, le développement internet, la médecine, la filière business, ou le Droit et les sciences politiques sont autant de disciplines qui y sont proposées.

Leurs enseignements sont parmi les meilleurs au monde et bénéficient d'une renommée internationale : c'est pourquoi les frais de scolarité évoluent en conséquence. Heureusement les possibilités de bourses pour les étudiants étrangers sont nombreuses.

De bons liens franco-américains

Les liens franco-américains se sont fortement développés au cours des dernières décennies. Le moyen le plus simple et le moins cher de partir faire ses études aux Etats-Unis est encore de profiter d'un programme d'échanges entre son établissement d'origine et une université partenaire.

La MICEFA (Mission interuniversitaire de coordination des échanges franco-américains), par exemple, regroupe une quinzaine d'établissements parisiens associés à plusieurs dizaines de facs américaines. L'ISEP (International Student Exchange Program) regroupe de son côté une vingtaine d'universités françaises et près de 150 américaines.

La commission Fulbright (Centre franco-américain d'échanges universitaires et culturels) propose également de guider les jeunes Français souhaitant s'expatrier aux Etats-Unis. Le mieux est encore de se renseigner directement auprès du service relations internationales de son établissement.

Les formalités avant le départ

Tout d'abord, assurez-vous d'avoir une bonne maîtrise de l'anglais, indispensable pour votre projet. Si tel n'est pas le cas, optez pour des cours en ligne ou des tests d'anglais tels que le TOEFL. A titre d'exemple, la MICEFA n'accepte que les dossiers des candidats affichant un score minimum de 81 sur 120 points.

Ensuite, il faudra un dossier de candidature "béton" pour mettre toutes les chances de votre côté. La plupart des étudiants préparent environ un an à l'avance leur départ en récoltant toutes les informations possibles et susceptibles de faire pencher la balance en leur faveur.

Un passage par l'ambassade américaine la plus proche est obligatoire avant de partir. Pour pouvoir séjourner en tant qu'étudiant aux Etats-Unis, chacun doit disposer d'un passeport à lecture optique et surtout le fameux visa. Pour l'obtenir, il faut présenter le document attestant de votre acceptation dans l'université d'accueil, prouver que vos moyens financiers sont suffisants pour vivre une année entière dans le pays et enfin démontrer votre intention de rentrer en France au terme de votre séjour. Il faudra alors se préparer à l'éventualité d'un petit entretien en anglais pour être définitivement en règle.

Autant de conseils qui vous garantiront une tranquillité d'esprit indispensable pour réussir vos études à l'étranger.

Dernière mise à jour : 22 septembre 2015