La filière STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), longtemps adjointe à la seule carrière de professeur d'EPS, s'est très largement diversifiée pour s'ouvrir à la recherche ou au management. De nombreuses formations sont ainsi proposées à l'université.

La filière STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), longtemps adjointe à la seule formation de professeur d'EPS, s'est très largement diversifiée pour s'ouvrir à d'autres disciplines. L'essentiel consiste donc à bien choisir sa spécialité parmi les mentions de L3 proposées par la cinquantaine d'universités qui dispensent le cursus. Et gare aux a priori : contrairement aux apparences, la pratique d'un sport est loin d'être suffisante pour réussir en STAPS. Le programme est en effet largement consacré à l'étude des sciences de la vie et des sciences sociales.

Etudier le management du sport à l'université

Le management du sport consiste au montage, à la gestion et à la conduite opérationnelle de projets sportifs (ingénierie, événements, projet de développements de pratiques sportives, etc.). Cette discipline vise à résoudre des problématiques à la fois stratégiques et managériales en lien avec le secteur sportif. Elle demande ainsi une double compétence technique.

Quelle formation choisir ?

Pour commencer, vous pouvez vous orienter vers une licence « STAPS ». Elle vous permettra de développer vos connaissances et compétences techniques, scientifiques et pratiques des activités physiques et sportives.

En troisième année, vous aurez la possibilité de vous spécialiser : la mention « management du sport » est la voie principale. La licence professionnelle « gestion & développement des organisations sportives » est également envisageable.

Si vous souhaitez obtenir un diplôme de niveau bac +5, vous pouvez opter pour le master « sciences du management et métiers du sport », « ingénierie et management des organisations sportives » ou « management des organisations sportives ». Autre possibilité : le master professionnel « sciences du sport spécialité management des organisations sportives ».

Si la recherche vous tente et si vous souhaitez aller plus loin, poursuivez en doctorat « sciences du sport ».

Perspectives de carrière

Cette filière vous mènera à différents métiers. A un niveau licence, vous pourrez devenir manager de rayon en articles de sport, commercial en articles de sport, commercial d'un club sportif ou encore agent de développement sportif.

A un niveau master, vous serez chef de produit, responsable marketing, responsable de la stratégie commerciale, directeur de magasin, chargé d'études, chargé de communication, chargé d'événementiel, directeur publicité ou professeur d'EPS en primaire ou secondaire.

A un niveau doctorat, vous pourrez être chercheur, enseignant des universités ou encore maître de conférences.

Etudier l'éducation physique à l'université

Le parcours « éducation physique » s'adresse aux étudiants qui souhaitent s'orienter vers les métiers de l'éducation par les activités physiques et sportives et plus particulièrement le métier d'enseignant d'EPS.

Quelle formation choisir ?

Première étape : suivre une licence « éducation et motricité » à l'université. Elle vous permettra d'aborder toutes les notions nécessaires relatives à la technique, aux sciences et à la pratique des activités physiques et sportives, dans une optique pédagogique. La licence « STAPS » est aussi une piste à envisager.

En troisième année (L3), vous pourrez alors vous spécialiser grâce aux options « activités physiques adaptées et santé (APAS) » ou « éducation et motricité, mention intervention en milieu scolaire 2nd degré ».

Par la suite, poursuivez en master « métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF) », « agrégation recherche (MAR) » ou « sciences et techniques des activités physiques et sportives spécialité éducation physique et sportive et métiers de l'enseignement ». Ils vous prépareront aux métiers de l'enseignement et aux concours d'entrée.

Perspectives de carrière

Les étudiants de cette filière s'orientent principalement vers les métiers de l'enseignement. Ils ont alors la possibilité de devenir professeur certifié d'EPS ou professeur agrégé. S'ils ont poursuivi jusqu'au niveau bac+8 (doctorat), ils pourront devenir enseignant des universités ou chercheur dans cette discipline.

Etudier l'entraînement sportif à l'université

La filière de l'entraînement sportif a pour objectif de vous diriger vers des études plus longues ou vers les concours qui nécessitent le niveau licence. En outre, elle permet également d'accéder directement à certains secteurs du monde du travail.

Quelle formation choisir ?

Après le baccalauréat, la voie privilégiée est celle de la licence « STAPS mention entraînement sportif ». La 3ème année de la licence est divisée en deux semestres avec un stage annuel dans un club en tant qu'entraîneur d'un groupe pratiquant la compétition et un second de suivi d'un cadre technique.

Par la suite, cap sur un master « sciences du sport, mention entraînement: biologie, nutrition, santé », « entraînement, préparation physique et management du sportif » ou « entraînement et optimisation de la performance sportive ».

Si vous souhaitez aller plus loin, de nombreux doctorats en « STAPS » sont proposés. Ils vous confèreront un diplôme de niveau bac +8.

Perspectives de carrière

Cette formation vous permettra d'accéder aux métiers d'éducateur sportif, d'entraîneur sportif, de préparateur physique... Mais aussi de directeur de centre sportif ou de professeur de sport.

Dernière mise à jour : 27 juillet 2015