L'économie et la gestion font partie des disciplines proposées à l'université. Il s'agit de choisir les cursus qui correspondront le mieux à votre projet professionnel.

Vous souhaitez poursuivre vos études à l'université dans les filières de l'économie ou de la gestion ? De nombreuses formations existent et peuvent correspondre à votre projet professionnel. Orientations fait le point sur les cursus qui s'offrent à vous.

Etudier l'économie à l'université

La science économique s'intéresse à la production, à la distribution et à la consommation des biens et des services. Cette filière s'adresse à ceux qui savent manier les chiffres, qui ont un goût prononcé pour la géopolitique, les finances publiques et les techniques quantitatives. On distingue souvent la macro de la microéconomie : cette dernière est la branche qui analyse le comportement de marché des ménages ; tandis que la macroéconomie s'attache à l'étude des phénomènes économiques de grande échelle. Les deux sont intimement liées.

Quelle formation choisir ?

Après le baccalauréat, le DUT « Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) » est une piste à envisager. Cette formation se prépare en IUT (institut universitaire de technologie), et délivre un diplôme de niveau bac +2. Si vous souhaitez une poursuite d'études relativement courte, elle vous permettra d'acquérir des techniques comptables financières et organisationnelles et d'être opérationnel dès la fin de votre cursus.

Autre possibilité, entrer en licence « économie », « économie et gestion », « économie-gestion parcours analyse économique », ou « économie parcours économie et finance »... Beaucoup de spécialités s'offrent à vous, choisissez donc en fonction de votre domaine de prédilection ou de votre projet professionnel. Sachez que vous pouvez les intégrer en L3, après l'obtention de votre DUT.

Par la suite, les masters « économie internationale et globalisation », « économie et management des projets publics et privés », « économie et gestion des établissements de santé » peuvent être envisagés. Différents masters pros sont également proposés : « monnaie, banque, finance, assurance ; spécialité banque, finance, gestion des risques », « ingénierie économique », « économie et gestion des produits culturels », « économie de l'aménagement et du développement local », etc.

Perspectives de carrière

Deux options s'offrent à vous : rejoindre le secteur privé, ou celui du public.

Dans le premier, vous pourrez accéder aux métiers de consultant, statisticien, ou chargé de mission à un niveau bac+2.

A un niveau bac +5, vous serez chargé d'études économiques, gestionnaire de patrimoine, contrôleur de gestion, auditeur... Vous travaillerez dans le monde de la finance, de la banque, de l'assurance, des ressources humaines ou encore du marketing. Vous aurez également la possibilité de travailler pour le compte des collectivités territoriales ou de services sociaux.

Dans le secteur public, vous serez professeur en primaire et en secondaire avec un niveau bac +5. Si vous êtes allé jusqu'au doctorat (niveau bac +8), vous pourrez alors enseigner à l'université ou participer à la recherche.

Etudier la gestion à l'université

La gestion permet à une entreprise d'atteindre les objectifs qu'elle s'est préalablement fixés (chiffre d'affaires, parts de marché...). Elle s'inscrit dans le cadre d'une politique bien déterminée. Les gestionnaires sont partout : de la PME au grand conglomérat, leurs services sont essentiels au développement de l'entreprise. Il existe d'ailleurs de nombreux diplômes dans cette filière.

Quelle formation choisir ?

Après l'obtention de votre baccalauréat, vous pouvez opter pour le DUT « Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) ».

Par la suite, rejoignez une licence « sciences de gestion », proposée en formation classique et en apprentissage. La licence « gestion » se décline par ailleurs en plusieurs spécialités : « gestion parcours comptabilité », « gestion parcours finance d'entreprise », « gestion parcours gestion ».

Les licences professionnelles « gestion comptable et financière de PME-PMI », « gestion de la paie et administration du personnel » ou « gestion et traitement des déchets (GTD) » vous permettront de vous spécialiser davantage.

Si vous désirez obtenir un diplôme de niveau bac +5, poursuivez en master « gestion publique », ou « master organisations et management des ressources humaines ».

Perspectives de carrière

Ces diplômes ouvrent les portes de nombreuses carrières.

A un niveau bac +2/+3 vous accèderez aux métiers d'assistant comptable, d'assistant de gestion ou d'assistant import-export.

Contrôleur de gestion, credit manager, comptable, chef comptable, office manager, auditeur comptable, expert-comptable, commissaire aux comptes... Autant de professions envisageables après des études de gestion à un niveau bac +5.

Dernière mise à jour : 27 juillet 2015