Les études de lettres se décomposent en trois filières : lettres classiques, lettres modernes et sciences du langage. L'université propose un panel de formations pour ces disciplines.

Les lettres classiques, lettres modernes ou sciences du langage vous passionnent ? Orientez-vous vers des études de lettres à l'université : celle-ci propose bon nombre de formations et vous préparent à tous niveaux de diplômes.

Etudier les lettres classiques à l'université

Les lettres classiques sont axées sur les langues, littératures et civilisations française, latine et grecque. La linguistique en fait également partie. Elles s'adressent à ceux qui font preuve d'un goût prononcé pour l'écriture, les œuvres littéraires, les langues et les racines culturelles européennes.

Quelle formation choisir ?

Après votre baccalauréat, vous pouvez commencer par une licence « lettres classiques ». Celle-ci repose sur des enseignements fondamentaux de langue et de littérature française, latine et grecque. La licence « humanités, parcours humanités classiques, art et patrimoine » vous permettra de développer une bonne connaissance générale de l'Antiquité.

Par la suite, poursuivez avec un master « lettres classiques, mention littérature, philologie et linguistique », « humanités, parcours humanités classiques et humanités numériques » ou un master recherche « langues, littératures et civilisations étrangères et régionales (LLCER), mention grec moderne ».

Si vous vous dirigez vers les métiers de l'enseignement, le master « sciences de l'antiquité spécialité métiers de l'enseignement en lettres classiques » est la voie à suivre.

Perspectives de carrière

Envie de transmettre votre passion et vos savoirs ? Alors cap sur la préparation des concours de l'enseignement : CRPE (pour devenir professeur des écoles), CAPES (pour enseigner en collège et lycée) ou encore agrégation.

D'une manière générale, cette formation mène aux professions d'enseignant, de chercheur, de bibliothécaire, d'éditeur, de conservateur, ou encore d'écrivain, ...

Etudier les lettres modernes à l'université

Les lettres modernes ne demandent pas tant de connaissances en latin ou en grec que les classiques. Elles sont ainsi plus axées sur le français proprement dit : on y étudie notamment la littérature ancienne et contemporaine, la stylistique et la poésie.

Quelle formation choisir ?

La voie principale est celle de la licence « lettres modernes », même si la licence « lettres » offre une formation assez riche et englobe les lettres modernes.

Une fois votre licence en poche, cap sur un master « lettres modernes ». Les parcours « littérature et civilisation françaises » et « études de genres et littératures francophones » sont envisageables.

Si vous souhaitez faire de la recherche, voire aller jusqu'au doctorat, pensez au master « lettres modernes, parcours recherche et lettres modernes appliquées ».

Perspectives de carrière

L'enseignement constitue le débouché traditionnel des étudiants en lettres mais votre diplôme peut également vous mener vers l'information, la communication, la documentation ou les métiers du livre et de l'édition moyennant une orientation vers le master adéquat.

Enfin, sachez que de nombreux secteurs dans le domaine des services s'intéressent aux cursus littéraires : les compétences rédactionnelles et communicationnelles acquises y sont particulièrement appréciées.

Etudier les sciences du langage à l'université

Les sciences du langage s'attachent davantage à l'étude de la sémantique et de la linguistique. C'est la filière la moins “littéraire” des trois.

Quelle formation choisir ?

Après avoir obtenu votre baccalauréat, vous pouvez vous orienter vers une licence « sciences du langage ». Elle vous permettra notamment de vous spécialiser en « acquisition et psycholinguistique » ou en « langues et grammaire »... Il s'agit d'une formation approfondie dans les domaines fondamentaux de la linguistique. Elle retrace les différents champs d'application de l'étude du langage, et des méthodes qui en permettent l'analyse scientifique.

Par la suite, le master « sciences du langage » offre diverses spécialités : « linguistique théorique et descriptive (LTD) », « didactique des langues étrangères (DDLE) », « interprétariat en langue des signes (ILS) »... Sinon, vous pouvez opter pour un master « sciences du langage et didactique du français ».

Pour aller plus loin, tentez de rejoindre l'école doctorale de sciences du langage, où vous pourrez effectuer un doctorat sur trois ans et atteindre un niveau d'études bac +8.

Perspectives de carrière

Cette filière ouvre des portes dans de nombreux secteurs : le journalisme, la communication, la documentation, l'édition, les professions liées aux sciences du langage (orthophonie, linguistique informatique), la culture...

Elle peut également vous ouvrir les portes de l'enseignement (lettres, linguistique, documentation...) et de la recherche. Vous serez alors enseignant, voire professeur des universités selon votre niveau d'études.

Dernière mise à jour : 22 juillet 2015