Bien que moins courante, la mobilité internationale est possible pour les apprentis

Cela peut sembler plus compliqué pour un apprenti de partir à l'étranger puisqu'il est salarié et doit donc organiser les modalités de ce séjour avec son employeur. Mais la tendance est à l'incitation aux séjours de mobilité internationale pour les apprentis. Il existe ainsi différents moyens de réaliser un séjour à l'étranger.

La mobilité individuelle
 

Dans certaines formations, le stage à l’étranger est une obligation. C'est le cas par exemple du BTS Commerce International, de la Licence Professionnelle Commerce International ou encore du Diplôme d’ingénieur spécialité mécanique et automatique.

La mobilité est ainsi inscrite au référentiel et doit être de quatre semaines minimum. C’est à vous de faire les démarches pour trouver ce stage mais vous serez bien souvent accompagné par l’établissement dans lequel vous suivez votre formation.

Vous pourrez également bénéficier d’un soutien financier de la part de celui-ci.

Dans d'autres cas, même si le stage à l'étranger n'est pas une obligation, votre centre de formation pourra vous proposer d'effectuer un séjour Erasmus +.

Le programme Erasmus + permet ainsi de réaliser un stage dans une entreprise située dans l’un des pays membres de l’Union Européenne, ainsi qu’en Macédoine, en Islande, au Liechstenstein, en Norvège et en Turquie.

La durée de la mobilité varie entre 2 semaines et 12 mois. Erasmus + est accessible aux apprentis réalisant des formations allant du niveau CAP au niveau Master 2, dans des domaines aussi variés que l'accueil, l'hôtellerie ou encore la coiffure.

Ce stage à l’étranger vous permettra d’acquérir une expérience professionnelle supplémentaire, tout en pratiquant une autre langue et en étant en immersion dans un nouvel environnement professionnel.

Si vous souhaitez réaliser un séjour Erasmus +, vous devez donc vous rapprocher de votre établissement pour vous assurer qu’il est porteur d'un projet de mobilité de formation professionnelle.

Vous devrez également avoir l’accord de l’entreprise dans laquelle vous réalisez votre alternance et obtenir de la part de votre employeur une convention de mise à disposition signée par lui et votre entreprise d'accueil (ce document sera établi par votre CFA).

Des bourses de stage vous seront proposées, variant selon la durée du séjour et le niveau de vie du pays dans lequel vous vous rendrez. Cependant c'est à vous de trouver votre lieu de stage, votre établissement pourra vous accompagner dans ces recherches.

La mobilité collective
 

Les CFA peuvent également proposer des séjours collectifs à l’étranger. Ce sont généralement les élèves d’une même classe qui partent avec leurs formateurs. L'objectif est de découvrir l’activité professionnelle à l’étranger ainsi qu’une autre culture. Le programme de ce type de séjour est établi par l’établissement qui finance une grande partie du voyage et des frais sur place.

De nombreux CFA assurent une préparation au départ (cours de langue, rencontre avec les familles d’accueil…)

Erasmus + :

Retour d’expérience des apprenties Bac Pro Gestion Administration de Campus Montsouris

Ce contenu est proposé en partenariat avec le CFA Cerfal