La FNESI parle d'un " geste positif ". C'est une petite révolution qui emboîte le pas d'une autre bonne nouvelle, celle qui annonçait la fin des frais complémentaires dans les IFSI, en novembre dernier.
 

Un arrêté publié le 23 janvier, au Journal Officiel, prévoit désormais la possibilité pour les étudiants en soins infirmiers de formuler une demande d'aménagement de parcours.
 

Qui est concerné ?


Sont concerné(e)s les étudiant(e)s en soins infirmiers qui souhaitent bénéficier d'un aménagement de leurs études en cas d'activités complémentaires comme par exemple ; étudiant(e.s) salarié(e.s) dont l'activité professionnelle s'élève à plus de 10h par semaine depuis au moins six mois, étudiant(e) engagé(e) "dans plusieurs cursus", ou étudiant(e) entrepreneur, artiste, sportif de haut niveau, exerçant des responsabilités au sein du bureau d'un association, etc...
 

L'arrêté prévoit également un aménagement possible pour les situations personnelles particulières telle que les "femmes enceintes, étudiants chargés de famille ou en situation de proche aidant, étudiants en situation de handicap, étudiants à besoins éducatifs particuliers, étudiants en situation de longue maladie". 

Comment procéder ?

Pour solliciter l'aménagement de son parcours de formation, l'étudiant(e) doit se référer à la section pédagogique de son IFSI.

Chaque situation sera traitée au cas par cas, et une "section compétente" déterminera les possibilités d'aménagement selon les particularités du dossier.

---------------------
 

Outre cette nouveauté, l'arrêté portait également sur deux autres sujets sensibles ; les frais "obligatoires" préalablement imposés par certains IFSI et les indemnités de stage. La FNESI a rédigé le communiqué ci-dessous afin de réclamer au gouvernement qu'il statue sur le sujet. Plus d'informations à venir.